Une employée de Google lors de l'inauguration du nouveau bureau de la firme californienne à Berlin le 22 janvier 2019.
Une employée de Google lors de l'inauguration du nouveau bureau de la firme californienne à Berlin le 22 janvier 2019.
Une employée de Google lors de l'inauguration du nouveau bureau de la firme californienne à Berlin le 22 janvier 2019.  ©AFP - Tobias SCHWARZ
Une employée de Google lors de l'inauguration du nouveau bureau de la firme californienne à Berlin le 22 janvier 2019. ©AFP - Tobias SCHWARZ
Une employée de Google lors de l'inauguration du nouveau bureau de la firme californienne à Berlin le 22 janvier 2019. ©AFP - Tobias SCHWARZ
Publicité
Résumé

On peut désormais croiser des « responsables du bien-être » dans les couloirs de certaines entreprises. Inspirées par des méthodes en vogue dans les entreprises de la Silicon Valley, elles prônent une meilleure qualité de vie au travail. Quelles sont les valeurs portées par le nouveau management ?

avec :

Fabien Blanchot (enseignant-chercheur, directeur du MBA Dauphine Management des Ressources Humaines, codirecteur de la chaire Confiance et Management à l'université Paris-Dauphine.), Hervé Lebret (maitre de recherche et d'enseignement à l'EPFL, (Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne).), Jean-Baptiste Malet (journaliste, auteur et documentariste.).

En savoir plus

Nombreuses sont les entreprises qui ne ménagent pas leurs efforts pour améliorer le quotidien de leurs salariés. Certaines vont même jusqu'à embaucher des « responsables du bien-être », un métier né sous le nom de chief happiness officier aux États-Unis qui se développe de plus en plus en Europe.

Un management né dans la Silicon Valley

Au-delà des gadgets et des caricatures, existe la réelle promesse d'améliorer la qualité de vie au travail. Ce management par le bonheur, inspiré de la culture start-up et des grandes entreprises de la Silicon Valley fait des émules partout dans le monde.

Publicité

Dans l’économie de la connaissance, il faut faire vibrer les cerveaux et les cœurs. On est nécessairement dans un mode de management qui doit tenir compte des aspirations de ces cerveaux et de ces cœurs. Fabien Blanchot

Mais derrière ce soin du salarié, quelles sont réellement les valeurs et la vision du travail portées par le nouveau management ? Les entreprises souhaitent-elles vraiment améliorer le quotidien de leurs salariés ou bien surtout leur productivité ? Ces chefs d’entreprises qui promettent bonheur et épanouissement ne sont-ils pas dans le déni des rapports de force, nécessairement à l’œuvre, entre le travail et le capital ? Quelles sont les initiatives à l’œuvre qui tentent d’inventer de nouvelles formes d’organisation de l’entreprise ?

Une émission préparée par Mélanie Chalandon et Corentin Mançois. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Extraits sonores :

- Olivier Toussaint, chief happiness officer, explique sa méthode pour rendre les gens heureux au travail, notamment à travers le « mur de la gratitude » (Brut, 3 octobre 2018)

- Helle Danielson, responsable santé et sécurité de l’entreprise danoise Coloplast, explique les bienfaits du sport au travail (France 2, 30 mai 2019)

- Susan Wuthrich, direction des ressources humaines de Google en 2007, sur la politique sociale de l'entreprise et les facilités offertes aux employés. Un employé de Google se réjouit également de la salle de sport de l’entreprise (Archive Ina, France 2, 6 septembre 2007)

- Anjali Joshi, alors directrice du management de Google, expliquait en avril 2010 lors d’une conférence ce que représente le « 20% time » pour l’entreprise (Fora TV, 28 avril 2010)

- Bill Campbell expliquait peu avant de mourir en quoi consistait son travail auprès de grandes entreprises (17 mars 2018)

-En décembre 2015, six des neuf entrepôts allemands d’Amazon se sont mis en grève. Verdi, le principal syndicat, demande de meilleures conditions de travail et milite pour l'application de la convention collective du secteur (France 24, 23 décembre 2015)

Extraits musicaux:

- Turquoise Hexagon Sun de Boards of Canada (label : Skam records)

Pour aller plus loin :

- lire La révolte morale de la Silicon Valley.

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Maïder Gerard
Collaboration
Marguerite Catton
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Vincent Abouchar
Réalisation
Corentin Mançois
Collaboration