Un investisseur chinois observe les cours de la bourse à Fuyang, en Chine, le 11 novembre 2016
Un investisseur chinois observe les cours de la bourse à Fuyang, en Chine, le 11 novembre 2016
Un investisseur chinois observe les cours de la bourse à Fuyang, en Chine, le 11 novembre 2016 ©AFP - AN XIN / IMAGINECHINA
Un investisseur chinois observe les cours de la bourse à Fuyang, en Chine, le 11 novembre 2016 ©AFP - AN XIN / IMAGINECHINA
Un investisseur chinois observe les cours de la bourse à Fuyang, en Chine, le 11 novembre 2016 ©AFP - AN XIN / IMAGINECHINA
Publicité
Résumé

Depuis les années 2000, le cours des métaux (cuivre, aluminium, nickel, zinc, cobalt, or...) ne cesse d’augmenter en bourse. Métaux industriels, métaux précieux, voitures électriques, demande chinoise, comment fonctionne le marché des métaux ?

avec :

Florence Hachez-Leroy (Historienne des entreprises, des sciences et des techniques, maîtresse de conférences à l’Université d’Artois, chercheuse au Centre de recherches historiques (EHESS)), Philippe Herlin (économiste, auteur de « Le pouvoir d’achat. Le grand mensonge », ed. Eyrolles.), Didier Julienne (stratège en ressources naturelles, professeur à l’Ecole de guerre économique, ancien trader en métaux stratégiques.).

En savoir plus

Depuis les années 2000, le cours des métaux ne cesse d’augmenter sous l’effet de la croissance de la Chine qui consomme de plus en plus de ces matières premières.

Certains métaux concentrent tout particulièrement l’intérêt des investisseurs : Lithium, Gallium, Indium, Tungstène, Cobalt et d’autres encore, la liste est longue de ces métaux mineurs ou majeurs en train de devenir des métaux dits « critiques » pour les industries de pointe et de nouvelles technologies. Au point que l’on peut se demander comment le marché des métaux s’adapte à cette nouvelle donne.

Publicité

Le marché réglementé - et en premier lieu le London Metal Exchange - mais aussi le marché des métaux mineurs -secteur sur lequel la Chine tire son épingle du jeu- ainsi que le marché non organisé des ventes de gré à gré qui concentre un grand nombre de transactions.

Alors comment fonctionnent les marchés des métaux ? Quels sont les enjeux et les perspectives compte-tenu de l’émergence des nouvelles économies et de la montée en puissance de technologies particulièrement gourmandes en métaux ?

Au-delà des cours, c’est aussi la question de l’approvisionnement et de la rentabilité des exploitations minières qui apparaît.

Alors entre transparence et opacité, comment s’organise la rencontre des industriels producteurs et consommateurs ? Quels rôles jouent les intermédiaires : depuis les maisons de négoce jusqu’aux acteurs purement financiers ?

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Une émission préparée par Marguerite Catton.

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Benjamin Hû
Réalisation
Marguerite Catton
Collaboration
Tiphaine de Rocquigny
Production déléguée
Samuel Bernard
Collaboration