Jeune femme sans-abri dans les rues de New York. Le nombre de sans-abris a augmenté de 4% en 2017 pour atteindre une population d'environ 553 000 personnes à New York.
Jeune femme sans-abri dans les rues de New York. Le nombre de sans-abris a augmenté de 4% en 2017 pour atteindre une population d'environ 553 000 personnes à New York.
Jeune femme sans-abri dans les rues de New York. Le nombre de sans-abris a augmenté de 4% en 2017 pour atteindre une population d'environ 553 000 personnes à New York.  ©AFP - Spencer Platt
Jeune femme sans-abri dans les rues de New York. Le nombre de sans-abris a augmenté de 4% en 2017 pour atteindre une population d'environ 553 000 personnes à New York. ©AFP - Spencer Platt
Jeune femme sans-abri dans les rues de New York. Le nombre de sans-abris a augmenté de 4% en 2017 pour atteindre une population d'environ 553 000 personnes à New York. ©AFP - Spencer Platt
Publicité
Résumé

Selon un rapport du World Inequality Lab, la part du revenu national allant aux 10 % des contribuables les plus aisés est passé de 21 % à 46 % en Russie et de 27 % à 41 % en Chine entre 1980 et 2016. La croissance économique ne serait-elle pas, finalement, facteur d'accroissement des inégalités?

avec :

Gunther Capelle-Blancard (Economiste, professeur à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Benoît Prévost (Maître de conférences HDR, Directeur du Centre Universitaire du Guesclin, Université Montpellier III.), Lucas Chancel (Co-directeur du Laboratoire sur les inégalités mondiales à l’Ecole d’économie de Paris, chercheur senior à l’IDDRI (Institut du Développement Durable et des Relations Internationales) et enseignant en économie à Sciences-Po Paris).

En savoir plus

Depuis la fin de l’URSS, le libéralisme triomphant a imposé au monde sa foi dans la capacité du marché à promouvoir l’enrichissement de tous et une juste répartition des richesses. 

La croissance, favorisée par le libre-échange, serait à même de sortir de la pauvreté des pans entiers de la population mondiale et de mener individus et nations sur la voie de la convergence. 

Publicité

Pourtant, force est de constater que partout dans le monde, et ce depuis des années ; les inégalités augmentent ! De l’Inde au Brésil, en passant par l’Europe ou les USA, partout le fossé entre les riches et les pauvres s’agrandit. C’est ce que montre notamment le rapport produit par une centaine d’économistes réunis au sein de la World Wealth and Income Database.

Que nous apprend-il ? Comment se fait le creusement des inégalités dans le monde ? Avec quelles nuances selon les régions ou pays ?

ET est-il possible de décorréler croissance et inégalités ?  Peut-on concevoir une bonne croissance qui garantisse des sociétés harmonieuses ?

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Une émission préparée par Marguerite Catton.