Le président américain Donald Trump a décidé de porter les droits de douane à 25 % sur les importations d’acier et à 10 % sur l’aluminium, à Washington, le 8 mars 2018. ©AFP - MANDEL NGAN
Le président américain Donald Trump a décidé de porter les droits de douane à 25 % sur les importations d’acier et à 10 % sur l’aluminium, à Washington, le 8 mars 2018. ©AFP - MANDEL NGAN
Le président américain Donald Trump a décidé de porter les droits de douane à 25 % sur les importations d’acier et à 10 % sur l’aluminium, à Washington, le 8 mars 2018. ©AFP - MANDEL NGAN
Publicité
Résumé

En adoptant officiellement la hausse des taxes douanières sur l’aluminium et l’acier, le président américain s’est vu opposé une véritable fronde de la part de son entourage, son parti et de nombreux chefs d'Etat. Alors comment comprendre ce choix politique ? Et à qui s’adressent ces promesses ?

avec :

Stephen Roach (chef-économiste de la banque Morgan, professeur honoraire à l’Université de Yale.), Anne Deysine (professeure émérite de droit et de civilisation américaine à l’Université Paris-Nanterre), Christian Harbulot (fondateur et directeur de l’École de guerre économique).

En savoir plus

En effet, le jeudi 8 mars dernier, en adoptant officiellement la hausse des taxes douanières sur l’aluminium et l’acier, à respectivement 25% et 10%, qui entreront en vigueur cette semaine ; le président américain s’est vu opposer une véritable fronde de la part de son entourage, son parti et les chefs d’Etats de nombreux pays.

Outre la défection de Gary Cohn, son principal conseiller économique et ancien numéro 2 de la banque Goldman Sachs, et la contestation ouverte du camp républicain, Paul Ryan en tête ; depuis Jean-Claude Junker à Angela Merkel en passant par le ministre du commerce canadien, de nombreux dirigeants ont protesté contre ces mesures, annonçant parfois des ripostes économiques.

Publicité

Alors comment comprendre ce choix de politique économique ? A qui s’adresse-t-il ? Est-il le prolongement d’une politique identitaire menée par le président ? Lui permet-il de mettre la pression sur des partenaires dont il cherche à obtenir des concessions ? Ou traduit-il le désir sincère de rebrousser chemin sur le sentier du libre-échangisme ? Quels sont les risques politiques et géopolitiques de ce protectionnisme économique ?

Une émission préparée par Samuel Bernard.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Crédits Musicaux:

Musique de début : « Chromakey dreamcoat » de Boards of canada (label : Warp)

Musique de fin : « Craftmanship » du rappeur canadien Buck 65 (label : WEA International)

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Benjamin Hû
Réalisation
Marguerite Catton
Collaboration
Tiphaine de Rocquigny
Production déléguée
Samuel Bernard
Collaboration