Martinique, portrait d'Aimé Césaire sur un mur dans le port du Marin.
Martinique, portrait d'Aimé Césaire sur un mur dans le port du Marin.
Martinique, portrait d'Aimé Césaire sur un mur dans le port du Marin. ©AFP - GUIZIOU FRANCK/ HEMIS
Martinique, portrait d'Aimé Césaire sur un mur dans le port du Marin. ©AFP - GUIZIOU FRANCK/ HEMIS
Martinique, portrait d'Aimé Césaire sur un mur dans le port du Marin. ©AFP - GUIZIOU FRANCK/ HEMIS
Publicité
Résumé

Des Antilles francophones à Cuba en passant par la Jamaïque et Haïti, la culture caribéenne s'exprime dans sa pluralité. Mélange d'horizons, de terres et d'histoires, comment se métamorphosent ces cultures caribéennes ? Cette diversité est-elle l'incarnation d'une culture-monde ?

avec :

Jérémie Kroubo Dagnini (chercheur associé au Centre d’Etudes Politiques Contemporaines (CEPOC) de l’Université d’Orléans), Régine Cuzin (commissaire d’exposition indépendante, spécialiste de l’art des Outre-Mer.), Renée Clémentine Lucien (maître de conférences en littérature et civilisation latino-américaine à l’Université Paris-Sorbonne).

En savoir plus

De Césaire à Chamoiseau, en passant par Glissant ; tous ont été confrontés à cette question de l’identité, à celle en particulier de l’homme noir et de la manière dont elle se construit dans un contexte d’interactions culturelles et autour d’un héritage nègre commun.

De ce point de vue, les Caraïbes sont particulièrement concernées de par leur situation géographique tout à fait centrale, entre Amérique du Nord et Amérique latine (mais aussi viscéralement rattaché à l’Europe et à l’Afrique de par son histoire), la zone caribéenne est un véritable laboratoire dans lequel s’entrechoquent des cultures venues d’ailleurs et où l’histoire pèse de façon directe sur l’édification des identités culturelles.

Publicité

La négritude d’Aimé Césaire relevait l’homme noir, le restaurait dans son humanité. Aux cultures caribéennes, la créolité restitue l’hérédité hybride et la puissance créatrice. Et maintenant, ces territoires s’affirment comme un laboratoire du « Tout-monde ».

La richesse artistique des Antilles françaises, d’Haïti, de la Jamaïque ou de Cuba (pour ne citer que quelques-unes des îles que nous allons explorer, fruit de l’histoire tragique et de la résistance hardie, née de la fragmentation insulaire de la terre) pourrait-elle préfigurer une culture-monde ? Une culture-monde qui ne serait pas une culture mondialisée mais un entrechoquement dynamique de créations souveraines ? Les Caraïbes jouent-elles sous nos yeux, trop souvent aveugles, une partition d’avenir ?

Une émission préparée par Marguerite Catton.

Liste des musiques passées lors de l'interview avec Jérémie Kroubo Dagnini

  • Jamaïca farewell d'Harry Belafonte - 1957 (label : RCA)
  • Forward March de Derrick Morgan - 1962 (label : Island)
  • 007 (shanty town) de Desmond Dekker - 1966 (label : Trojan)
  • Socialism is Love de Max Romeo - 1974 (label : Charmax)
  • Chi Chi Man du groupe T.O.K. - 2001 (label : Union Square)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Benjamin Hû
Réalisation
Marguerite Catton
Collaboration
Tiphaine de Rocquigny
Production déléguée
Samuel Bernard
Collaboration