Cette photo d'archives prise le 9 octobre 2018 montre des manifestants tenant des portraits du journaliste et journaliste critique de Riyadh Jamal Khashoggi. Ce dernier était devenu un critique virulent du gouvernement saoudien.
Cette photo d'archives prise le 9 octobre 2018 montre des manifestants tenant des portraits du journaliste et journaliste critique de Riyadh Jamal Khashoggi. Ce dernier était devenu un critique virulent du gouvernement saoudien. ©AFP - OZAN KOSE / AFP
Cette photo d'archives prise le 9 octobre 2018 montre des manifestants tenant des portraits du journaliste et journaliste critique de Riyadh Jamal Khashoggi. Ce dernier était devenu un critique virulent du gouvernement saoudien. ©AFP - OZAN KOSE / AFP
Cette photo d'archives prise le 9 octobre 2018 montre des manifestants tenant des portraits du journaliste et journaliste critique de Riyadh Jamal Khashoggi. Ce dernier était devenu un critique virulent du gouvernement saoudien. ©AFP - OZAN KOSE / AFP
Publicité

En première partie, nous recevons Charlotte Bozonnet de retour du Maroc. En seconde partie alors que l'assassinat présumé du journaliste saoudien suscite une vague croissante de réactions sur la scène internationale, nous discuterons des conséquences politiques et diplomatiques de cette affaire.

Avec
  • Fatiha Dazi-Héni Chercheuse en sciences politiques à l’Institut de recherche stratégique de l’école militaire (IRSEM), spécialistes des questions de sécurité dans le Golfe
  • Charlotte Bozonnet Journaliste et envoyée spéciale pour Le Monde, spécialiste du Maghreb
  • Stéphane Lacroix Professeur associé à l’Ecole des affaires internationales de Sciences Po, chercheur au CERI

Depuis une quinzaine de jours maintenant, la pression monte sur l’Arabie Saoudite du prince héritier Mohammed Ben Salman. En cause, la disparition du journaliste Jamal Khashoggi, volatilisé après être entré dans le consulat saoudien d’Istanbul le 2 octobre dernier. 

On peut être un réformateur ambitieux tout en étant extrêmement brutal. - Marc Semo

Publicité

Cette semaine, des médias turcs ont avancé des détails aussi précis que lugubres sur ce qui apparaît désormais comme un assassinat. L’éditorialiste au Washington Post et critique du régime aurait été torturé, puis décapité, avant d’être démembré par des agents saoudiens (dont l’identité de certains a même été révélée).

Une affaire qui provoque l'indignation 

Si Riyad rejette les allégations turques, ce qui frappe est surtout la retenue de ses alliés (les Etats-Unis et l’Europe notamment) qui hésitent à accuser un régime avec qui ils partagent des intérêts communs et qui veulent continuer de voir en Mohammed Ben Salman la voie de la réforme et la meilleure option pour lutter contre le terrorisme islamiste. Alors quelles seront les conséquences politiques et diplomatiques de cette affaire ? Jusqu’où les états pourraient-ils revoir leur position vis-à-vis de l’Arabie saoudite ? Et à l’intérieur même du pays : le prince héritier – jusqu’ici tout puissant – est-il fragilisé ?

Une émission préparée par Samuel Bernard et Mélanie Chalandon.

Daryl Cagle / Cartooning for Peace
Daryl Cagle / Cartooning for Peace
- Daryl Cagle

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Extraits musicaux :

- « Ah Wah » de la chanteuse marocain Oum (label : Music Development Company) 

- « Habibti » du groupe saoudien Eastern Stereo (autoproduit)

Extraits sonores : 

- Jamal Khashoggi interviewé en novembre 2017 par France 24  (Interview de Marc Perelman, France 24, 16 novembre 2017)

41 min
11 min
5 min

L'équipe

Florian Delorme
Florian Delorme
Florian Delorme
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Collaboration
Samuel Bernard
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Vincent Abouchar
Réalisation