Des milliers de migrants principalement honduriens se rendant aux États-Unis, ils poursuivent ici leur marche dans l'Etat de Chiapas au Mexique. Le président Donald Trump, a qualifié "d'assaut à notre pays".
Des milliers de migrants principalement honduriens se rendant aux États-Unis, ils poursuivent ici leur marche dans l'Etat de Chiapas au Mexique. Le président Donald Trump, a qualifié "d'assaut à notre pays". ©AFP - PEDRO PARDO / AFP
Des milliers de migrants principalement honduriens se rendant aux États-Unis, ils poursuivent ici leur marche dans l'Etat de Chiapas au Mexique. Le président Donald Trump, a qualifié "d'assaut à notre pays". ©AFP - PEDRO PARDO / AFP
Des milliers de migrants principalement honduriens se rendant aux États-Unis, ils poursuivent ici leur marche dans l'Etat de Chiapas au Mexique. Le président Donald Trump, a qualifié "d'assaut à notre pays". ©AFP - PEDRO PARDO / AFP
Publicité

En premier partie, retour de Nouvelle-Calédonie avec William Irigoyen auteur du reportage "Nouvelle Calédonie : la terre en partage?". En seconde partie, alors qu’une caravane de migrants tente de rejoindre les Etats-Unis et à l'approche des midterms, Trump rejoue encore la carte de l’immigration.

Avec
  • William Irigoyen journaliste
  • Laurence Nardon Responsable du programme Amérique du Nord de l’Ifri, productrice du podcast hebdomadaire "New Deal" sur Slate
  • Marie-Cécile Naves Politologue, spécialiste des Etats-Unis. Directrice de recherche à l’IRIS (Institut des Relations Internationales et Stratégiques) où elle dirige l’Observatoire Genre et Géopolitique.

Depuis plusieurs jours, une caravane de migrants sud-américains marche vers les USA. Pour le président américain, il ne fait aucun doute que, parmi eux, se cachent parmi eux des « gens du Moyen-Orient » dont certains seraient des « criminels ».

« Le parti démocrate d'aujourd'hui préfère protéger des étrangers criminels plutôt que des CITOYENS AMÉRICAINS - et c'est pourquoi les démocrates doivent être ÉLIMINÉS par le vote! #JobsNotMobs » - Donald Trump

Publicité

Bien qu’il n’existe aucune preuve sur ce sujet, Donald Trump persiste et signe, affirmant même que des policiers aux frontières auraient intercepté « des gens formidable du Moyen-Orient, mais aussi les mauvais ». Accusé d’instrumentaliser les peurs à des fins électorales à moins de deux semaines des élections de mi-mandat, Trump s’est défendu en affirmant qu’il est « apolitique » et que c’est précisément pour cette raison qu’il a été élu.

Donald Trump peut-il gagner son pari ? Parviendra-t-il à faire gagner le camp républicain en ressortant les vieilles recettes qui lui avaient tant réussi ?

Molina / Cartooning for Peace
Molina / Cartooning for Peace
- Molina

Extraits sonores : 

-Interview de William Irigoyen par Florian Delorme

- Extrait du reportage « Nouvelle Calédonie : la terre en partage ? » de William Irigoyen (Arte reportage – diffusion prévue pour le 03 novembre 2018)

- Donald Trump lors d’un meeting en vu des Midterms le 22 octobre dernier évoquant la caravane de migrants (Extrait discours officiel, 22 octobre 2018)

Extraits musicaux : 

- « kanake » de Marcu Gad & Tribe ft. A7JK (label : Natural Prod)

- « Caravan » de Duke Ellington et interprété ici par Nat King Cole (label : Capitol)

Les Enjeux internationaux
11 min
Journal de 8 h
15 min
%C3%A0%20lire : Pourquoi%20les%20attaques%20contre%20Trump%20n%E2%80%99impriment%20pas%20%3F

L'équipe