FRANCE - RUSSIE - DEFENSE
FRANCE - RUSSIE - DEFENSE
FRANCE - RUSSIE - DEFENSE ©AFP - FRED TANNEAU
FRANCE - RUSSIE - DEFENSE ©AFP - FRED TANNEAU
FRANCE - RUSSIE - DEFENSE ©AFP - FRED TANNEAU
Publicité
Résumé

La sortie des Etats-Unis du FNI (Traité sur les forces nucléaires intermédiaire) ainsi que l'émergence de la puissance nucléaire chinoise font planer la menace d'une nouvelle guerre nucléaire. Alors, peut-on encore considérer que la dissuasion est efficace ?

avec :

Dominique Mongin (Docteur en histoire, enseignant et chercheur, spécialiste des questions de défense et de sécurité), Emmanuelle Maitre (Chargée de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS)), Benjamin Hautecouverture (Maître de recherches à la Fondation pour la recherche stratégique).

En savoir plus

Le 14 août dernier, une explosion tuait plusieurs scientifiques russes sur une base du Grand Nord, un accident survenu dans le cadre du développement d’un nouveau genre de missile. 

Quelques jours plus tard, le 20 août, les Etats-Unis confirmaient la réalisation d’un test de missile de moyenne portée depuis le sol, une première depuis la fin de la Guerre froide.

Publicité

Ces deux événements récents confirment le regain d’intérêt pour l’arme atomique et laissent craindre le retour d’une véritable course aux armements, d’autant plus que, en février dernier, Donald Trump annonçait son retrait du FNI (le « Traité sur les forces nucléaires intermédiaire » conclu en 1987 entre Ronald Reagan et Mikhaïl Gorbatchev).

Mais désormais, Washington et Moscou n’y sont plus les seuls acteurs, Pékin étant même peut-être en passe d’en devenir le principal moteur.

Quelles sont les réelles ambitions chinoises dans le domaine nucléaire ? Comment les américains et les russes repensent la place de l’atome au regard de cette nouvelle donne ? 

La fin du FNI a-t-elle relancé une course aux armements ? Comment l’Europe doit-elle réagir face à ce nouvel environnement ?

Dans ce nouveau contexte : quelle place pour la dissuasion nucléaire ? 

La perception en Russie ou en Chine des développements technologiques des Etats-Unis a engendré une sorte de course technologique.  Emmanuelle Maitre 

On constate ce retour de la centralité de l’arme nucléaire dans les doctrines de sécurité des Etats seulement depuis 2012. Benjamin Hautecouverture 

On concilie notre autonomie stratégie et la solidarité européenne. Dominique Mongin 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Extraits sonores : 

-      En mars 2018, Vladimir Poutine a présenté une arme nucléaire capable de contourner les boucliers antimissiles américains (Euronews, 1er  mars 2018)

-      Extrait du discours de Donald Trump devant le Congrès en 2018 à propos de l’arsenal nucléaire américain (Arte, 31 janvier 2018)

-      Extrait du discours de Kennedy sur Cuba le 22 octobre 1962 (https://www.youtube.com/watch?v=Z3BKxcESdFo )

-      Lors du 19e congrès du Parti communiste chinois en octobre 2017, Xi Jinping a donné à entendre ce que devrait être l’armée chinoise à l’horizon 2035 (Canal +, octobre 2017)

Extraits musicaux : 

- « Amo bishop roden » de Boards of Canada (label : Warp)

- Musique de fin : « This cold war with you » de Floyd Tilmann (label : Bear Familyy records)

Une émission préparée par Bertille Bourdon. 

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Bertille Bourdon
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Margaux Leridon
Collaboration
Vincent Abouchar
Réalisation