Des leaders participent à une session de travail sur la sécurité nucléaire à la mission permanente de la France auprès des Nations unies, New York, 21/09/22 ©AFP - Ludovic Marin
Des leaders participent à une session de travail sur la sécurité nucléaire à la mission permanente de la France auprès des Nations unies, New York, 21/09/22 ©AFP - Ludovic Marin
Des leaders participent à une session de travail sur la sécurité nucléaire à la mission permanente de la France auprès des Nations unies, New York, 21/09/22 ©AFP - Ludovic Marin
Publicité
Résumé

L'assemblée générale des nations unies, ouverte depuis le 20 septembre, est l'occasion pour le monde de voir ce qu'il en est du cas russe. Si certains ont fait profil bas, à l'instar de Vladimir Poutine et de Xi Jinping, ne se présentant pas au sommet, d'autres ont dénoncé la Russie avec véhémence.

avec :

Marc Semo (Correspondant diplomatique du Monde), Alexandra de Hoop Scheffer (Politologue, spécialiste des Etats-Unis et de la politique étrangère américaine, directrice du bureau parisien du think tank The German Marshall Fund of the United States (GMF)), Dominique David (conseiller du président de l’IFRI, co-directeur du rapport Ramsès 2016), Hossein Rezai (Dessinateur ).

En savoir plus

Première partie : retour d'un reporter

Retour d'Afghanistan avec le dessinateur de presse afghan, Hossein Rezaie.

Hossein Rezaie, menacé du fait de son activité, a dû quitter Kaboul dans la précipitation l’été dernier (2021), exfiltré par l’organisation hollandaise Cartoon Movement. Aujourd’hui réfugié aux Pays-Bas, il tente de construire une nouvelle vie, toujours tournée vers le dessin. Un triple exil pour cet homme issu de la minorité hazara, persécutée depuis des décennies en Afghanistan, il a dû passer une partie de sa vie en Iran

Publicité
Le dessin choisi et présenté par notre invité durant l'émission
Le dessin choisi et présenté par notre invité durant l'émission
- Hossein Rezaie

Seconde partie : Les nations unies et le cas russe

Table ronde d'actualité internationale

Cette semaine, les chefs d’État se sont succédés à la tribune de l’Assemblée générale des Nations unies avec en toile de fond, bien sûr, la guerre en Ukraine. Emmanuel Macron a fustigé les pays qui veulent garder leur neutralité dans ce conflit craignant qu’ils n’ouvrent la voie vers "d’autres guerres d’annexion" en pointant du doigt le risque d’une fragmentation du monde à l’heure où les défis – écologiques, alimentaires, sanitaires - devraient nous obliger à « plus de coopérations ». C’est ensuite Joe Biden qui a dénoncé l’impérialisme russe qui devrait « glacer le sang de tout le monde ». En guise de réponse, le président russe a diffusé un message dans lequel il annonce la « mobilisation partielle » et donc le recours à des milliers de réservistes.

La communauté internationale parviendra-t-elle à se retrouver autour d’un principe fondateur des Nation unies, à savoir le respect de la souveraineté des nations et des peuples ? Le multilatéralisme peut-il permettre de "régler le cas russe" ? Comment empêcher que la guerre en Ukraine entraîne le reste du monde vers de funestes horizons ?

Pour répondre à ces questions et à bien d'autres, Florian Delorme reçoit Marc Sémo, journaliste pour Le Monde, Alexandra de Hoop Scheffer, politologue, spécialiste des Etats-Unis et de la politique étrangère américaine et directrice du bureau parisien du think tank The German Marshall Fund of the United States ainsi que Dominique David, conseiller du président de l’IFRI et codirecteur du Ramses.

Le dessin de la semaine

Une caricature à retrouver sur le site internet de l'association Cartooning for Peace (https://www.cartooningforpeace.org/)
Une caricature à retrouver sur le site internet de l'association Cartooning for Peace (https://www.cartooningforpeace.org/)
- Del Rosso

Chaque vendredi, Mélanie Chalandon vous présente un dessin en lien avec le thème de la table ronde provenant du site internet de l'association Cartooning for Peace, une plateforme qui regroupe les œuvres de dessinateurs de presse engagés qui combattent, avec humour, pour le respect des cultures et des libertés.

Références sonores

  • Extrait du discours de J. Biden devant l'ONU (France24 - 21/09/22)

Références musicales

  • "Del e man" de Hangama
  • "Give Peace a Chance" de Plastic Ono Band (1969)

Une émission réalisée par Bertille Bourdon, Léa Capuano et Mélanie Chalandon.

Références

L'équipe

Florian Delorme
Florian Delorme
Florian Delorme
Production
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Léa Capuano
Production déléguée
Bertille Bourdon
Collaboration
Barthélémy Gaillard
Collaboration
Vivian Lecuivre
Réalisation
Julie Ducos
Stagiaire