Des élèves étudient à l'école publique Cecelia Dunbar de la ville de Freeman, au Libéria, le 12 octobre 2017. ©AFP - ISSOUF SANOGO
Des élèves étudient à l'école publique Cecelia Dunbar de la ville de Freeman, au Libéria, le 12 octobre 2017. ©AFP - ISSOUF SANOGO
Des élèves étudient à l'école publique Cecelia Dunbar de la ville de Freeman, au Libéria, le 12 octobre 2017. ©AFP - ISSOUF SANOGO
Publicité
Résumé

Depuis 1945, l'Unesco agit en faveur de l'éducation. Pourtant d'après le dernier rapport de suivi sur l’éducation, 264 millions d’enfants, d’adolescents en âge d’être scolarisés ne le sont pas. Quelles sont les actions de l'Unesco pour l'éducation ? Qui applique ces politiques ?

avec :

Hélène Charton (historienne et politiste, chargée de recherches au CNRS, laboratoire des Afriques dans le monde, enseignante à l’IEP de Bordeaux), Paul Coustère (directeur adjoint de l’Institut international de planification de l’éducation (IIPE) de l’UNESCO), Steven Prigent (chercheur en anthropologie de l'éducation au Cambodge, associé à l'Institut de Recherches Asiatiques (CNRS) et au Centre Population et Développement (IRD)).

En savoir plus

Dernier temps de notre semaine consacrée à l’Unesco, on se penche aujourd’hui sur son action en faveur de l’éducation dans le monde, sa mission première et celle qui mobilise en son sein le plus grand nombre de personnels.

Depuis l’acte constitutif de l’Unesco en 1945, le droit à l’éducation constitue le principe fondamental de son effort dans le domaine. Décliné dans différents programmes aux sigles impénétrables, EPT, OMD, ODD, ce droit doit permettre au maximum d’enfants d’être scolarisé et de là, aux pays les moins riches de la planète de se développer et de sortir de la pauvreté.

Publicité

Pourtant, le dernier rapport mondial de suivi sur l’éducation dresse un tableau peu encourageant de la situation. 264 millions d’enfants, d’adolescents et de jeunes gens en âge d’être scolarisés dans l’enseignement primaire ou secondaire ne le sont pas et pour la moitié, ils se trouvent en Afrique subsaharienne. La zone ajoute à de lourds problèmes budgétaires une importante croissance démographique qui, quel que soit l’accompagnement international, complique la tâche des gouvernants.

Alors comment l’Unesco agit-elle en faveur de l’éduction dans le monde ? Comment son action s’articule-t-elle avec celle des autres organisations internationales ? Quelles sont les modalités d’accompagnement des états et surtout, comment ces politiques s’appliquent-elles, dans les écoles, les campagnes ou les villes ?

Une émission préparée par Marguerite Catton et Léa Sabourin.