À Bombay, les bidonvilles côtoient les gratte-ciel.
À Bombay, les bidonvilles côtoient les gratte-ciel. ©Getty -  Puneet Vikram Singh, Nature and Concept photographer
À Bombay, les bidonvilles côtoient les gratte-ciel. ©Getty - Puneet Vikram Singh, Nature and Concept photographer
À Bombay, les bidonvilles côtoient les gratte-ciel. ©Getty - Puneet Vikram Singh, Nature and Concept photographer
Publicité

Ces dernières décennies, le développement effréné des métropoles en a fait des centres névralgiques de nos sociétés. Aujourd’hui perçues comme polluantes, vectrices d’exclusion et productrices d’inégalités, les grandes villes sont pointées du doigt. La métropolisation peut-elle encore se poursuivre?

Avec
  • Marie-Hélène Zerah directrice de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD) à New Delhi.
  • Michel Lussault Professeur à l’ENS de Lyon, géographe, directeur de l’Ecole urbaine de Lyon.
  • Amandine Spire géographe, spécialiste de questions urbaines et de migrations en Afrique de l'Ouest.

Depuis les années 1970, les villes se développent et concentrent toujours plus de populations, d'activités et de pouvoirs au point de devenir les centres névralgiques de nos sociétés. Aujourd’hui, les villes génèrent plus de 80% du produit intérieur brut mondial et quasiment 40% pour les seules dix plus grandes régions urbaines, dans lesquelles vivent plus de la moitié de la population mondiale.

La ville, productrice d’inégalités et d’exclusion 

Mais si l’urbanisation augmente la croissance, la productivité et qu’elle favorise l’innovation ; elle s’accompagne également de nombreux défis : en matière de logements, de transports et infrastructures en tout genre et ne sont pas sans poser problème, notamment en ce qu’elles produisent de l’inégalité et de l’exclusion. 

Publicité

Le gouvernement chinois commence à comprendre qu’on ne peut pas forcer la mégapolisation et la métropolisation sous peine de créer des contraintes environnementales et socio-politiques majeures. Michel Lussault

En France, les gilets jaunes dénonçaient justement cette inégalité territoriale et le fait de rester à la marge des avantages tirés des espaces urbains où se concentrent les pouvoirs économiques et politiques.

Alors peut-on continuer à renforcer les pouvoirs et les moyens des villes ? Jusqu’où la métropolisation peut-elle aller ? Jusqu’où sera-t-elle encore viable et souhaitable ? Aurions-nous déjà atteint un point de bascule ? Le phénomène du retour dans les campagnes en serait-il les prémices ?

Une émission préparée par Maïder Gérard. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Extraits sonores :

 - Hui Wen, femme au foyer de Shanghai explique au micro de France 24 comment son ancien coin de verdure est devenu un mirobolant centre d’affaire (France 24, 30 avril 2010)

- Le quartier The Palm décrit par James Wanyoike, un maître-nageur (Extrait d’Echappées belles par Raphaël de Casabianca, 16 février 2017)

- Extrait du discours de Goodluck Jonathan, alors président du Nigeria, lors du lancement du projet d’Eko Atlantic City à Lagos, nouvelle ville construite sur la mer, une sorte de nouvelle Dubaï (extrait de discours officiel, probablement vers 2010-2011 mais pas de date précise)

- Jing-Jin-Ji, un programme de villes nouvelles basées entre Pékin et Tianjin, a vu le jour, mais ne trouve pas preneur. Le but était de créer une mégalopole pour soulager Pékin de sa pollution et de ses embouteillages, diminuer le temps de trajet des habitants et freiner la hausse des prix de l'immobilier. On entend successivement un propriétaire, une commerçante et un autre propriétaire qui ne vient que le week-end (France 2, 27 août 2015)

- Rajesh Ranjan, agent immobilier, explique combien il est difficile de se loger à Bombay (Radio Canada Info, 19 mars 2017)

- Ambiance expulsion à Accra au Ghana en janvier 2018 (MyJoyOnline TV, 08 janvier 2018)

Extraits musicaux :

- Slow de Mount Kimbie (label : Warp)

- Construçao de Chico Buarque (label : Philipps)

34 min

L'équipe

Florian Delorme
Florian Delorme
Florian Delorme
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Maïder Gerard
Collaboration
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Vincent Abouchar
Réalisation
Corentin Mançois
Collaboration