A Kinshasa, les croyants se mobilisent et s’imposent comme seuls opposants crédibles et légitimes face à Kabila ©AFP - JOHN WESSELS
A Kinshasa, les croyants se mobilisent et s’imposent comme seuls opposants crédibles et légitimes face à Kabila ©AFP - JOHN WESSELS
A Kinshasa, les croyants se mobilisent et s’imposent comme seuls opposants crédibles et légitimes face à Kabila ©AFP - JOHN WESSELS
Publicité
Résumé

Depuis l’accord de la Saint-Sylvestre en 2016, les évêques du Congo-Kinshasa sont sans conteste les médiateurs du conflit qui oppose la population congolaise et Joseph Kabila, président au pouvoir depuis 2001. Mais de quelle manière l’Eglise s’est-elle imposée comme acteur politique à part entière ?

avec :

Emmanuel Chauvin (géographe, maître de conférences à l’Université Toulouse - Jean Jaurès.), François Polet (sociologue, chargé d’études au CETRI et doctorant à l’Université de Liège.), Anne-Claire Courtois (historienne, chercheuse au laboratoire des Afriques dans le monde de l’Université de Bordeaux.).

En savoir plus

Depuis l’accord de la Saint-Sylvestre du 31 décembre 2016, les évêques du Congo-Kinshasa sont sans conteste des médiateurs clés du conflit entre le président Joseph Kabila (au pouvoir depuis 2001) et ses opposants.

Mais cet accord qui prévoyait l’organisation d’élections et une transition démocratique a été bafoué par le clan Kabila qui ne cesse de trouver des excuses pour repousser l’échéance électorale.

Publicité

Face à cette situation, les croyants se mobilisent et s’imposent comme seuls les opposants crédibles et légitimes face au régime.

En retour, le gouvernement réprime durement les manifestations, n’hésitant pas à s’en prendre directement aux prêtres.

Comment l’Eglise s’est-elle imposée comme acteur politique à part entière ? Comment s’est-elle retrouvée en première ligne dans le combat dans la défense de la démocratie ? D’où vient sa légitimité ? Et sera-t-elle en mesurer de rassembler les conditions de la transition politique et d’une paix durable ?

Une émission préparée par Garance Munoz et Marguerite Catton.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Extraits sonores:

- Déclaration de Martin Fayulu,  le président du parti Engagement pour la citoyenneté et le développement (Congollywood, 31 décembre 2017) 

- Déclaration du cardinal Monsengwo en marge de la marche du 31 décembre 2017 (Congo Synthèse, 02 janvier 2018)

- Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais (Congo Synthèse, 03 janvier 2018)

- Le cardinal Dieudonné Nzapalainga (UN Minusca, 02 mai 2018)

- Pierre Nkurunziza que l’on entend, président du Burundi (TV5 Monde, 17 mai 2018) 

- Un membre de l’opposition burundaise (France 24, 17 mai 2018)

Crédits musicaux :

« Tokoliana » de Kokoko ! (label : Belle Kinoise)

« Ngange » du groupe Bakolo Music International. Ce groupe est le plus ancien groupe de rumba de Kinshasa (label : Vu Prod)

Pour aller plus loin : 

"La guerre en Centrafrique à l'ombre du Tchad. Une escalade conflictuelle régionale ?", Emmanuel Chauvin (Editions AFD) 

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Benjamin Hû
Réalisation
Marguerite Catton
Collaboration
Tiphaine de Rocquigny
Production déléguée
Samuel Bernard
Collaboration