AFP
AFP
AFP ©AFP
AFP ©AFP
AFP ©AFP
Publicité
Résumé

Depuis mi-juillet, les manifestations se succèdent en effet à Moscou, pour dénoncer l’éviction des candidats d’opposition aux élections. L’exaspération populaire a-t-elle atteint un point de rupture, dont le mouvement de cet été serait l’émanation ?

avec :

Françoise Daucé (Directrice de recherche à l’EHESS, directrice du Centre d'études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC)), Gaïdz Minassian (Journaliste au Monde, docteur en sciences politiques et enseignant à Sciences Po Paris), Clémentine Fauconnier (maîtresse de conférences en science politique à l’université de Haute-Alsace).

En savoir plus

Une émission préparée par Margaux Leridon

Après avoir recueilli le nombre de signatures nécessaires pour se présenter aux élections du 8 septembre, une trentaine d’opposants se sont vus écartés de ce scrutin local pour vice de forme. C'est l'abus de trop pour certains moscovites qui, au cœur de l’été, ont multiplié les manifestations.

Publicité

En effet, le 10 août dernier, ils étaient près de 50 000 à descendre dans la rue pour demander des élections libres et transparentes, essentielles pour parler de démocratie. 

Mais de manière plus discrète, d’autres revendications politiques, sociales, et environnementales ont émergé ces derniers mois à travers le pays : sur la réforme des retraites, contre des infrastructures pétrolières, ou encore pour la défense des libertés sur Internet.

L’exaspération populaire a-t-elle atteint un point de rupture, dont le mouvement moscovite de cet été serait l’illustration ? Face à cette colère, comment le pouvoir résiste-t-il à l’usure ? Trente ans après la chute du mur de Berlin, les manifestations actuelles constituent-elles un sursaut décisif dans le processus heurté de démocratisation de la Russie post-soviétique ?

« En Russie, le pouvoir s’essouffle, il est à la recherche de nouvelles idées qu’il a du mal à élaborer ». Françoise Daucé 

Extraits sonores : 

Extraits sonores : 

- 3000 moscovites sont descendus dans la rue, pour dénoncer le rejet des candidatures indépendantes en vue des élections locales de septembre, qui s'annoncent compliquées pour les candidats soutenant le pouvoir (Euronews, 28 juillet 2019)

- Plus de mille manifestants venus réclamer des élections locales libres ont été arrêtés par la police russe, samedi 27 juillet à Moscou (France 24, juillet 2019)

- Ambiance des manifestations de Moscou le samedi 27 juillet 2019 (AFP, 28 juillet 2019)

- Alexei Navalny à sa sortie de prison (Euronews, 23 août 2019)

- L’opposante russe Lioubov Sobol s’est filmée au moment où la police a forcé la porte de son bureau pour venir l’arrêter le 10 août dernier. Elle était la dernière candidate d’opposition aux municipales de Moscou en liberté (https://twitter.com/jltestault/status/1160271817556316160) 

- Le 8 mai 2018 à la mi-journée, une immense clameur monte de la place de la République à Erevan, en Arménie. Sur les deux écrans géants qui retransmettent le résultat du vote au Parlement, la victoire de Nikol Pachinian vient de s'inscrire (Extrait du magazine de la rédaction du 08 juillet 2018 sur France Culture / Marie Pierre Vérot)

Extrait musical : 

« Башня из слоновой кости » (« Tour d’Ivoire ») du rappeur russe Oxxxymyron qui s’est mobilisé lors des manifestations pour la démocratie

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Bertille Bourdon
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Margaux Leridon
Collaboration
Vincent Abouchar
Réalisation