Un paysan malais dans une plantation de palmiers à huile en août 2018. ©AFP - WAHYUDI
Un paysan malais dans une plantation de palmiers à huile en août 2018. ©AFP - WAHYUDI
Un paysan malais dans une plantation de palmiers à huile en août 2018. ©AFP - WAHYUDI
Publicité
Résumé

Depuis la crise financière de 2008, la terre agricole s’impose de nouveau sur les marchés internationaux comme un placement lucratif. Au-delà de la convoitise de certains investisseurs financiers, on voit apparaître de nouveaux acteurs étatiques. La terre est-elle une marchandise comme les autres ?

avec :

Thierry Pouch (économiste, chef du service études et prospectives de l'Assemblée Permanente des Chambres d'Agriculture à Paris, et chercheur associé au laboratoire Regards de l'Université de Reims Champagne Ardenne), Estelle Lezean (politologue, chercheure à Sciences-Po Paris.), Pierre Blanc.

En savoir plus

Si nombre d’investisseurs sont à la recherche d’une rentabilité intéressante, on observe aussi dans cette course à l’achat de terres arables de nouveaux acteurs et de nouveaux enjeux : après les businessmen de l’agroalimentaire sont arrivés les fonds d’investissement, les fonds souverains puis les États. 

De nouvelles stratégies

Publicité

Ainsi, apparaissent, ou plutôt réapparaissent, de véritables stratégies d’accumulation du capital foncier avec leurs cohortes de tensions et de rivalités. Alors comment l’approvisionnement agricole s’impose-t-il comme un enjeu de sécurité nationale et de souveraineté ? L’acquisition du foncier agricole relève-t-elle de logiques purement économiques ou faut-il y lire un instrument puissance étatique ? 

En termes de rivalité de pouvoir, ces investissements - quels qu'ils soient - ont des incidences géopolitiques. Pierre Blanc

Qui sont les gagnants et les perdants de ce nouveau grand jeu ? Combien de temps encore pourra-t-on laisser courir cette marchandisation des terres ? Existe-t-il des tentatives de réguler ce commerce mondial pas tout à fait comme les autres ?

Une émission préparée par Marguerite Catton.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Extraits sonores :

- En Ethiopie, les terres appartiennent à l’Etat qui peut en disposer comme bon lui semble. Itw d’Aberra Deressa, ministre de l’Agriculture éthiopien en 2008, qui promeut une politique de vente des terres au profit d’investisseurs étrangers (Extrait du documentaire « Planète à vendre » de Bruno Joucla et Alexis Marant, Production Capa Press et diffusé sur Arte en 2008)

- Réaction d’un paysan éthiopien qui cultive de manière extensive ces terres et qui est menacé par les Indiens (Extrait du documentaire « Planète à vendre » de Bruno Joucla et Alexis Marant, Production Capa Press et diffusé sur Arte en 2008)

- Jacques Diouf, alors directeur de la FAO, parle d’acte colonial (Extrait du documentaire « Planète à vendre » de Bruno Joucla et Alexis Marant, Production Capa Press et diffusé sur Arte en 2008)

- Boris Elstine fait voter la loi autorisant la propriété privée de la terre en Russie (Extrait discours, Antenne 2, 4 décembre 1990)

Extraits musicaux :

- Heywèté (traditionnel) interprétée par Maryam Kidane Tesfa (label : Buda musique)

- Le crépuscule au-dessus des champs (traduction du russe) de Mikael Tariverdiev (label : Earth record)

Références

L'équipe

Florian Delorme
Florian Delorme
Florian Delorme
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Marguerite Catton
Collaboration
Samuel Bernard
Collaboration
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Vincent Abouchar
Réalisation