Les ateliers de confections à Sao Polo
Les ateliers de confections à Sao Polo
Les ateliers de confections à Sao Polo  - Sylvain Souchaud
Les ateliers de confections à Sao Polo - Sylvain Souchaud
Les ateliers de confections à Sao Polo - Sylvain Souchaud
Publicité
Résumé

Sao Paulo est devenue la capitale brésilienne de la confection. L’organisation de ces ateliers est intimement liée à l’évolution de cette métropole. Alors, à quoi ressemblent ces ateliers et qui les fait vivre ? Et quel rôle jouent-ils dans le dynamisme de la métropole ?

avec :

Nancy Green (Historienne, spécialiste de l'histoire comparée des migrations contemporaines, directrice d'étude à l'EHESS), Pascale Froment (Enseignante-chercheuse) (Enseignante-chercheuse, professeur des universités à l’université Paris 8 Vincennes, enseignant-chercheur, spécialiste de géographie urbaine et économique.), Sylvain Souchaud (chargé de recherche à l'IRD).

En savoir plus

Depuis les années 1960, la consommation de vêtements ne cesse d’augmenter au Brésil. L’essor de la classe moyenne et la diffusion de la mode bon marché ont profondément bouleversé l’économie de l’habillement et permettent aux ateliers de confection de prospérer, surtout en ville. C’est le cas à Sao Paulo, qui est devenue la capitale brésilienne de la confection. Disséminés dans le centre-ville et en périphérie, ces ateliers ont résisté à la désindustrialisation et continuent de faire vivre ses quartiers.

Car l’atelier est à la fois un lieu de travail mais aussi un lieu de vie animée notamment par une main d’œuvre souvent immigrée. D’ailleurs, les conditions de travail de cette population corvéable, travaillant dans ces lieux - officiels ou clandestins - sont très régulièrement dénoncées et pointées du doigt. 

Publicité

Alors, à quoi ressemblent ces ateliers et qui les fait vivre ? Comment ont-ils évolué dans la ville au gré des changements sociaux et économiques du Brésil ? Et quel rôle jouent-ils dans le dynamisme de la métropole ?

Pour mieux comprendre leur fonctionnement et leur ancrage dans la ville, Sylvain Souchaud a mené une enquête de terrain dans ces ateliers et a rencontré les hommes et les femmes qui y travaillent.

C’est l’objet de son ouvrage, Géographie de l’atelier, confection, migration et urbanisation à Sao Paulo, qui vient de paraître.

« Sao Paulo est devenue la capitale de la confection car elle a une trajectoire urbaine bien particulière. » Sylvain Souchaud 

Les ateliers de confection sont une industrie que l'on retrouve dans d'autres villes et à d'autres époques, comme Le Sentier à Paris ou encore à Naples en Italie.  C'est ce que nous expliquent l'historienne Nancy Green et la géographe et urbaniste Pascale Froment. 

« Avec l’arrivée des immigrés, on a vu qu’il y avait non seulement les femmes mais aussi les Hommes qui rentraient dans l’industrie de la confection. » Nancy L.Green

« Il y a un contrôle de plus en plus sévère de la production à Naples. » Pascale Froment

Extraits sonores

-  Extrait de « Brazil : Slaves to Fashion », documentaire de Lali Houghton diffusé sur Al Jazeera le 29 décembre 2016

- Vidéo de la youtubeuse Gabi Leal en shopping

Extrait musical

-       Musique en tapis : « Calor da Rua » de Xaxim (label : Sonido Trópico)

Bibliographie 

- Sylvain Souchaud, Géographie de l'atelier, confection, migration, ubranisation à São Paulo,
Éditions de l’IHEAL (2019)

Une émission préparée par Hélaine Lefrancois.

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Benjamin Hû
Réalisation
Hélaine Lefrançois
Production déléguée
Bertille Bourdon
Collaboration
Mélanie Chalandon
Production déléguée
Margaux Leridon
Collaboration
Vincent Abouchar
Réalisation