Allemagne année 2013 (1/4) - La réussite allemande en question

France Culture
France Culture
Publicité
Avec
  • Fabian Lindner économiste à l’Institut de Politiques Macroéconomiques de la fondation Hans Boëckler.
  • Guillaume Duval Éditorialiste à "Alternatives économiques" et conseiller au Conseil économique, social et environnemental (CESE)
  • Stefan Aykut Maître de conf au LATTS, Université Paris-Est Marne-la-Vallée et IFRIS (LabEx SITES), Chercheur associé Centre Marc Bloch de Berlin, Responsable de la rubrique franco-allemande de l'Annuaire français des relations internationales (AFRI).
Guillaume Duval
Guillaume Duval
© Radio France

Le modèle allemand fait beaucoup parler de lui: une économie au beau fixe, portée par les bons chiffres des exportations de produits industriels; un dialogue social apaisé, « responsable ».Pour un certain nombre d’observateurs, la situation allemande s’expliquerait par les réformes entreprises il y une dizaine d’années maintenant par le chancelier Gerhard Schröder (et son fameux « agenda 2010 » dont il présenta les grandes lignes le 14 mars 2003 devant le Bundestag), qui ont abouti à une flexibilisation du marché du travail, notamment dans le secteur des services.

Qu’en est-il réellement? L’économie allemande est-elle « repartie » ces dernières années grâce à ces transformations? Ne faut-il pas chercher ailleurs, dans des facteurs structurels mais aussi (et peut être surtout) conjoncturels, le secret de la bonne santé économique de nos voisins? Et quel fut le coût social de cette réussite économique?

Publicité

L'équipe