France Culture
France Culture
Publicité

Cette semaine dans Culturesmonde: les « dessous » des grandes compétitions sportives mondiales… Que se passe-t-il dans l’ombre des podiums ? Instrument de stratégie d’influence, remodelage du tissu urbain, retombées économiques ou encore big data, à l'assaut des stades… c’est l’envers du décor du sport va nous occuper jusqu’à Jeudi. Ce matin: Le sport ce n'est pas seulement des stades, des pistes, des terrains et des courts... L'urbanisme du sport s'accompagne également de grands chantiers : hôtels, transports... qui peuvent changer radicalement le visage d'une ville.

Chantiers pour les Jeux Olympiques de 2016, à Rio de Janeiro, Brésil, le 30 février 2015
Chantiers pour les Jeux Olympiques de 2016, à Rio de Janeiro, Brésil, le 30 février 2015
© Reuters - Ricardo Moraes

Alors que le monde avait les yeux rivés sur le Brésil l’année dernière, à l’occasion de la Coupe du Monde de football : d’ici quelques mois, les regards se tourneront vers le même horizon, puisque à l’été 2016 ce sont les Jeux Olympiques qui se dérouleront à Rio.

Publicité

Parc olympique, terrain de golf, stades, hôtels, restaurants, moyens de transport…Le défi est immense pour accueillir les 302 épreuves et les quelques 10 000 athlètes qui débarqueront l’année prochaine, du 5 au 21 août 2016, dans la cité brésilienne à l’occasion des Jeux Olympiques. Pour le relever, la « cidade maravilhosa » a mis les grands moyens, toute la ville est en travaux. Pour le moment, le coût est évalué à 12 milliards d’euros mais selon certains experts, il pourrait encore doubler d’ici le coup d’envoi.

26 sports, 302 épreuves, 10 000 athlètes et autant d’accrédités : médias, officiels, sponsors. Le tout sur les 33 sites disséminés dans quatre zones de la ville : Deodoro, Maracana, Barra, qui accueillera le village olympique et encore Copacabana.

Nous allons nous demander comment la préparation de cet événement sportif international transforme le visage de la ville : Quelles sont les politiques mises en place par la ville pour organiser les déplacements de population ? Comment les communautés s’organisent-elles pour lutter contre les expropriations ?

On en parlera avec Michel Raspaud et Theresa Williamson.

Puis nous nous intéresserons à la ville de Londres : 3 ans après les JO organisés dans la capitale britannique, quel est l’héritage dans le paysage urbain ? Et sert-il aux londoniens eux-mêmes ?

On en parlera avec Manuel Appert.

Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny et Marie Mougin

ET POUR REECOUTER LA SERIE : "DANS L'OMBRE DES PODIUMS" :

Lundi : Pots-de-vin, lobbying, soft power: le sport au service du pouvoir

Mardi : La ville à l’épreuve des chantiers olympiques

Mercredi : Des économies de champions : Les limites d’un modèle

Jeudi : La big data à l’assaut des stades