Publicité
En savoir plus

Fallouja. En 2004, la capitale du « triangle de la mort » sunnite (située à une cinquantaine de km à l’ouest de Bagdad) avait causé de graves dommages aux troupes américaines qui avaient fini par y pénétrer, par s’y camoufler dans leur base, transformant alors la cité en ville fantôme où seule l’insécurité régnait.

Aujourd’hui, ce n’est plus l’armée américaine qui cherche à contrôler la ville, mais le pouvoir central de Bagdad.

Publicité

En effet, ces derniers jours Fallouja a été le théâtre de violents affrontements, la ville est contrôlée par des hommes armés, notamment les membres de l’Etat islamique en Irak et au Levant (affilié à Al Qaida) mais aussi des tribus hostiles au gouvernement chiite.

Dix ans après les terribles combats qui avaient couté si cher à l’armée américaine ainsi qu’aux populations locales est-elle entrain de se répéter?

L’intensité des combats autour de la ville semble s’être réduite depuis le pic de violence du début du mois de janvier mais elle n’a pas disparue puisque mercredi, des attaques à la voiture piégée faisaient soixante-treize morts dans la capitale irakienne.

A quelques semaines des élections législatives (avril prochain), comment le Premier Ministre Nouri al-Maliki va-t-il gérer la situation? Va-t-il tenter de reprendre par la force la ville de Fallouja? Ne risque-t-il pas d'aggraver les tensions entre la minorité sunnite et le gouvernement? Qui contrôle vraiment aujourd’hui cette cité d’insoumis?

Pour évoquer la situation à Falluja, et plus largement les enjeux actuels dans cet Irak qui traverse une période de crise où la violence semble s’étendre de jours en jours.

Références

L'équipe

Florian Delorme
Florian Delorme
Florian Delorme
Production
Doria Zénine
Réalisation
Antoine Dhulster
Collaboration
Salomé Viaud
Collaboration
Christophe Payet
Production déléguée