The world's highest and longest glass-bottomed bridge is seen above a valley in Zhangjiajie in China's Hunan Province on August 20, 2016.  ©AFP - Fred Dufour
The world's highest and longest glass-bottomed bridge is seen above a valley in Zhangjiajie in China's Hunan Province on August 20, 2016. ©AFP - Fred Dufour
The world's highest and longest glass-bottomed bridge is seen above a valley in Zhangjiajie in China's Hunan Province on August 20, 2016. ©AFP - Fred Dufour
Publicité
Résumé

Ce matin, et toujours dans le cadre de notre semaine dédiée au thème des ponts, nous allons nous intéresser aux gigantesques ponts asiatiques, notamment chinois, qui témoignent d'une véritable prouesse esthétique et technique et qui sont au cœur d'enjeux économiques majeurs.

avec :

Françoise Ged (Architecte et docteure en histoire et civilisation, elle est responsable de l’Observatoire de l’architecture de la Chine contemporaine.), Nicolas Douay (Urbaniste rattaché au French center for research on contemporay China de Hong-Kong), Marc Mimram (Ingénieur et architecte français. Concepteur de nombreux ponts en Chine.), Christian Bouquet (Professeur émérite de géographie politique à l’université de Bordeaux-Montaigne, chercheur au Laboratoire Les Afriques dans le monde (LAM) à Sciences Po Bordeaux).

En savoir plus

Le territoire chinois est irrigué par ce qu’on appelle « la rivière des perles », ces cours d’eau venant alimenter le delta de la rivière des Perles. Guangzhou, Hong Kong, Shenzhen, Macau ; autant de métropoles qui connurent un développement considérables sous l’effet du programme de changements économiques initié en 1979 par Deng Xiaping.

Depuis, les autorités chinoises se sont lancées le défi de remonter la rivière et de développer l’intérieur des terres. Et pour ce faire, il a fallu construire des ponts. Aujourd’hui, ils jonchent le paysage, permettant de franchir les rivières, de passer d’une rive à l’autre... parfois à des hauteurs vertigineuses ! En effet, la Chine multiplie les records : les ponts les plus hauts, les plus longs, les plus larges... Ponts d’aciers, de verre, ponts en arc ou ponts haubanés sur lesquels circulent les trains, les camions, les voitures ou encore de simples badauds venus admirer, sur pièce, l’extraordinaire croissance chinoise incarnée tout entière dans ces ouvrages d’exception.

Publicité

Comment les autorités chinoises ont-elles utilisé les ponts comme levier de développement urbanistique? Comment ces ouvrages ont-ils transformé les paysages ? Et que représentent-ils dans l’imaginaire chinois ?

Au-delà de la Chine, nous nous intéresserons également à l’Afrique, et en particulier à la Côte d’Ivoire dont les projets de ponts – achevés ou en cours – signent le renouveau d’un pays traversé par la guerre civile et les crises post-électorales. Le pont Henri-Konan-Bédié- du nom de l’ancien président-enjambant la lagune pour relier les communes de Cocody et de Marcory à la capitale Abidjan en est l’exemple le plus probant.

Une émission préparée par Clémence Allezard.

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Charlotte Roux
Réalisation
Tiphaine de Rocquigny
Collaboration
Samuel Bernard
Collaboration
Clémence Allezard
Collaboration