Publicité
En savoir plus

Le Cameroun est un cas à part dans le monde de la francophonie puisque francophones et anglophones y cohabitent: le français et l’anglais sont les deux langues officielles du pays. Cette particularité linguistique est un legs de la colonisation et de la décolonisation : en 1961, un an après l’indépendance du Cameroun francophone, les deux provinces du Cameroun anglophone choisissent de se rattacher à ce pays pour former la République fédérale du Cameroun. Si vous ajoutez à cela les quelques 200 langues locales, vous avez un paysage linguistique extrêmement divers. Ce qui explique sans doute les grandes hybridations linguistiques camerounaises, à l’instar du « camfranglais » (une forme d’argot où se mêlent le français, l’anglais, et des dialectes locaux).

Comment le français se fait-il une place dans cet espace? Comment cohabite-t-il avec l’anglais et les différentes langues vernaculaires du pays?Quels sont les grands mélanges linguistiques au Cameroun? Comment ces mélanges interagissent-ils avec les langues dont ils sont issus? Ont-ils tendance à les appauvrir, ou, au contraire, à les enrichir? Comment la question linguistique intervient-elle dans la question, plus large, de l’identité camerounaise? Quel sera l’avenir linguistique du Cameroun ?

Publicité
Références

L'équipe

Florian Delorme
Florian Delorme
Florian Delorme
Production
Doria Zénine
Réalisation
Antoine Dhulster
Collaboration
Lucile Commeaux
Lucile Commeaux
Lucile Commeaux
Production déléguée
Pauline Blistène
Collaboration