France Culture
France Culture
Publicité
Avec
  • Jean-Christophe Servant Chef de service au magazine Géo
  • Philippe Hugon directeur de recherche à l'IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques), spécialiste de l'Afrique
  • Saliem Fakir maître de conférence à l'Université de Stellenbosch, contributeur au site d'information indépendant SACSIS (South African Civil Information Service)

**Peut-on parler d'Africapitalisme ? **
Avec nous pour en discuter:

Jean-Christophe Servant, journaliste au magazine Géo , spécialiste du Nigéria Philippe Hugon, directeur de recherches à l'IRIS, en charge de l'Afrique & Saliem Fakir, maître de conférence à l'Université de Stellenbosch, contributeur au site d'information indépendant SACSIS (South African Civil Information Service), qui a répondu depuis Le Cap aux questions de Xavier Martinet.

Publicité

Lorsqu’on pense à l’économie africaine, on pense d’abord et avant tout à l’exploitation des matières premières (aux mines et au pétrole !)…

Pourtant, aujourd’hui, l’économie africaine s’est diversifiée… le secteur de la téléphonie mobile a explosé, le secteur de l’agro-alimentaire possède quelques belles réussites, et le secteur bancaire poursuit sa consolidation…

Où en est l’économie africaine?... quels sont ses atouts, ses faiblesses?... quelles sont les perspectives pour le futur !?...

Ce qui semble apparaître à l’échelle du continent, c’est la relative absence, le désengagement des états dans le soutien des économies nationales…

Alors comment pallier cette lacune !?.... notamment grâce aux investissements directs étrangers qui, ces dernières années, n’ont cessé de s’accroitre depuis plus de 10 ans

10 milliards de dollars en 2000, plus de 20 en 2004, 57 milliards en 2013…

Il faut dire que les économies africaines semblent sur de bons rails !... même la crise de 2008 a révélé une certaine résilience que l’on ne soupçonnait pas...

Pour l’année 2013, la croissance du continent était de l’ordre de 4%... elle devrait retrouver vite les niveaux d’avant-crise…

Pour autant, ces chiffres cachent de grandes disparités… on trouve les grosses locomotives : l’Afrique du Sud bien sûr, capitaliste « historique » du continent … Et le Nigeria, pays de près de 180 millions d’habitants, qui a fait sensation cette année en passant au 1er rang des PIB africains…

Et puis des « outsiders » déjà bien affirmés : le Kenya, le Mozambique ou encore l’Ethiopie.. pays qui, ces dernières années, a produit des centaines de millionnaires...

Qui sont, aujourd’hui, les modèles de réussites !?... qui sont les hommes et les femmes qui symbolisent l’essor économique du continent !?... et que révèlent-ils des évolutions socio-économique de la région ?

Nous parlons ce matin du capitalisme africain… nous allons nous demander s’il existe un « africapitalisme »... pour le dire autrement, l’environnement africain a-t-il permis l’émergence d’une forme de capitalisme nouvelle, spécifiquement africain !?...

*Une émission préparée par Xavier Martinet *

L'équipe