La marine allemande de la frégate Rheinland-Pfalz détenant des pirates dans le golfe d'Aden au large de la côte somalienne, 3 mars 2009.
La marine allemande de la frégate Rheinland-Pfalz détenant des pirates dans le golfe d'Aden au large de la côte somalienne, 3 mars 2009. ©Reuters - Ho New
La marine allemande de la frégate Rheinland-Pfalz détenant des pirates dans le golfe d'Aden au large de la côte somalienne, 3 mars 2009. ©Reuters - Ho New
La marine allemande de la frégate Rheinland-Pfalz détenant des pirates dans le golfe d'Aden au large de la côte somalienne, 3 mars 2009. ©Reuters - Ho New
Publicité

En octobre dernier, l'Union Africaine se réunissait à Lomé au Togo afin d'améliorer la lutte contre la piraterie maritime, particulièrement forte dans le Golfe de Guinée.Qu'attendre de ce sommet?Quelles sont les réussites de l'opération Atalante mise en oeuvre par l'UE depuis 2008?

Avec
  • Marc-Antoine Pérouse de Montclos Politologue, Directeur de recherche, IRD
  • Marianne Péron-Doise Directrice du programme « Sécurité maritime internationale » de l’Institut de recherche stratégique de l’Ecole Militaire (IRSEM)
  • François Morizur ancien officier de marine, responsable sûreté dans le golfe de Guinée pour le groupe maritime français Bourbon.

Si les actes de pirateries semblent en recul un peu partout dans le monde, ils n’ont pas totalement disparus. Mais c’est moins les côtes somaliennes qui sont motifs d’inquiétudes: la piraterie y a considérablement diminuée. L'attention se porte plutôt vers le Golfe de Guinée, devenu désormais l’épicentre de la piraterie mondiale.

Pourquoi le problème s’est-il déporté vers un autre foyer? Qu’est-ce qui constitue le terreau propice à ce type de criminalité ? Que nous dit-il des failles économiques, sociales et politiques notamment du Nigeria d’où viennent la plupart de ces pirates ?

Publicité

Nous essaierons de comprendre ce qui a permis de le faire reculer dans d’autres zones, que ce soit dans le Golfe d’Aden où encore en Asie du sud-Est où le problème est loin d’être totalement éradiqué.

Nous essayerons enfin de voir quels sont les dispositifs qui ont été mis en place – au niveau des états mais aussi au niveau international – pour lutter contre la piraterie ? L’OTAN avait mis en place une opération anti-piraterie connue sous le nom « Ocean Shield », qui vient tout juste de prendre fin. Y a-t-il un risque que la fin de cette opération signe la résurgence du phénomène ?

Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny.

L'équipe

Florian Delorme
Florian Delorme
Florian Delorme
Production
Charles Le Gargasson
Réalisation
Charlotte Roux
Réalisation
Tiphaine de Rocquigny
Tiphaine de Rocquigny
Tiphaine de Rocquigny
Production déléguée
Samuel Bernard
Collaboration
Clémence Allezard
Collaboration