Du mercenaire au hacker, les figures du guerrier moderne (4/4) - Les hackers : agents d’Etat ou activistes de l’ombre

France Culture
France Culture
Publicité
Avec
  • Frederick Douzet Professeure de géopolitique à l’Université Paris 8 et directrice du centre Géopolitique de la Datasphère (GEODE)
  • Pascal Brangetto officier français affecté au centre en tant que conseiller juridique au cyber centre d'excellence de l'Otan à Tallin.
  • Yannick Harrel conférencier et expert en cyber stratégie, professeur à l’ISEG Business and Finance School.

Aujourd’hui, plus aucune grande puissance mondiale ne peut se passer de ces soldats connectés, ingénieurs de haut vol ou petit génie de l’informatique recruté à grand frais. Ces cyber-combattants sont la figure moderne du soldat auquel on va s’intéresser ce matin. Tous les conflits entre Etats ont désormais leur déclinaison dans le monde numérique, et un certain nombre de pirates de l’informatique ont donc rejoint les rangs des armées régulières.

Quand, au Printemps, la Russie et l’Ukraine s’affrontent, plus ou moins ouvertement, pour la maîtrise d’un territoire, leurs hackers respectifs font de même sur le net. Chacun essayant de gagner la guerre informationnelle, avec publication de coup de téléphone confidentiels, blocage de sites et de réseaux sociaux, attaques de certains services gouvernementaux...

Publicité

Mais prenons garde toutefois à ne pas aller trop vite : la cyberguerre, menée par des hordes de cybercombattants, n’a pas encore eu lieu. Même si les offensives se multiplient, au-delà de la simple sphère de l’espionnage et du renseignement. En témoigne ainsi l’affaire Stuxnex, un virus introduit par des équipes américaines et israélienne dans le complexe nucléaire iranien, dont on découvre encore aujourd’hui les conséquences. Dans ce nouveau grand jeu, la Chine et la Russie font partie, avec les Etats-Unis, des grands, avec des milliers de hackers au travail, dans des organes dépendant de l’armée ou au sein d’officines privées, plus ou moins légales.

.

L'équipe