Steppe sibérienne, 28 décembre 2006
Steppe sibérienne, 28 décembre 2006 ©Radio France - Doogal
Steppe sibérienne, 28 décembre 2006 ©Radio France - Doogal
Steppe sibérienne, 28 décembre 2006 ©Radio France - Doogal
Publicité

Patrice Franceschi et Anne Brunswic nous emmène du Kurdistan à la Russie, en passant par la Palestine. Qu’est-ce qui fait l'écrivain-voyageur, et comment le devient-on ? Comment le distingue-t-on d'un grand reporter ? Le voyage est-il nécessairement une aventure... ou un acte d'engagement ?

Avec

Après avoir évoqué hier quelques figures tutélaires d’écrivain-voyageurs (Nicolas Bouvier, Joshua Slocum, Bernard Moitessier) ; nous poursuivons notre marche exploratoire autour des récits de voyages - ou devrais-je dire, peut-être, autour de récits d’aventure, et de celles et ceux qui les produisent…

S’inscrivent-ils dans le sillage de ces figures évoquées hier ? Qu’est-ce qui fait l’écrivain-voyageur ? Comment définir ou distinguer, l’écrivain voyageur, de l’aventurier ou même du grand reporter ? Comment devient-on écrivain ? Y a-t-il des moments fondateurs ?

Publicité

Pour Nicolas Bouvier (écrivain-voyageur suisse, auteur d’un ouvrage devenu mythique « l’Usage du monde »), son voyage en Laponie fut comme une révélation : à 17 ans, donc, l’écrivain s’élance dans une vie d’errance et d’écriture...

Nous allons voir ce que fut, pour nos invité(e)s - respectivement aventurier et grande voyageuse –quelles ont été leurs expériences fondatrices… Comment sont-ils devenus ces explorateurs-écrivains aguerris ?

Que va-t-on chercher sur l’ailleurs ? Qu’est-ce qui préside à l’écriture ? Le besoin de « s’éprouver », d'apparaître au monde, d’en saisir et d’en restituer un peu plus la complexité ?

Par ailleurs, l’expression « écrivain-voyageur » n’est-elle pas un peu restrictive ? Quelles réalités recouvre ou dissimule-telle ?

Une émission préparée par Clémence Allezard et Anne-Sophie Pieri.

L'équipe