Publicité
En savoir plus

Cette semaine nous nous intéressons à la jeunesse: une jeunesse qui, à en croire les prévisions démographiques, sera de plus en plus nombreuse au cours du siècle à venir. Ce matin: c'est les jeunes diplômés qui s'expatrient dont nous allons discuter avec nos invités.

lundi:Dans les valises des jeunes diplômés

Publicité

mardi:Briser le mur du chômage

mercredi:Des jeunes au sommet de l'Etat

jeudi: L’industrie culturelle : l’influence de la génération #hashtag

Nous avons choisi cette semaine de nous intéresser à la jeunesse et au défi que constitue l’augmentation régulière du nombre de jeunes dans le monde.

Lorsque, en 2012, l’ONU publiait ses chiffres sur la population mondiale et que celle-ci dépassait la barre des 7 milliards, plus de la moitié (50,5%) de ces individus avait moins de 30 ans… et 89,7 % vivaient dans les pays émergents et en voie de développement, notamment au Moyen-Orient et en Afrique.

A l’époque, l'Organisation internationale du travail (OIT) avait alerté le monde sur les niveaux de chômages concernant cette tranche d’âge… l’OIT mettait même en garde contre le "risque que la crise engendre une “génération perdue", avec des jeunes gens exclus du marché de l'emploi et ayant perdu tout espoir d'obtenir un travail qui leur assure une vie décente.

Quoiqu’il en soit, les jeunes constituent LE grand défi pour l’ensemble du monde pour les années à venir… du point de vue de l’éducation, de l’insertion professionnelle…

Cet enjeu est de taille pour ces jeunes: car lorsqu’ils ne trouvent pas de travail - en particulier en période de crise - … ils s’exilent ! Mais c’est aussi un enjeu pour les pays eux-mêmes qui doivent lutter pour éviter le départ de leurs jeunes diplômés.

Espagnols, grecs, français, russes… Beaucoup de jeunes décident, chaque année, de quitter leur pays. Cette migration constitue même l’un des puissants moteurs de la mondialisation…

Pourquoi un nombre croissant de jeunes semblent penser que l’herbe est plus verte ailleurs ? Qui sont ces jeunes migrants ?... Y-a-t-il un profil type ? (couche moyenne aisée, éduquée…)

Quelles sont leurs destinations de prédilection ? Au niveau européen, mais aussi au niveau mondial ?... Comment la crise a-t-elle recomposé ces flux?

D’ailleurs il faudra comprendre ce que fuient les jeunes diplômés : un climat économique austère, un contexte politique répressif ?

A ce titre, nous irons à la fin de cette émission du côté de l’Iran…

En aout dernier, la communauté mathématique mondiale avait les yeux rivés vers Maryam Mirzakhani, 37 ans, qui recevait la prestigieuse médaille Fields…

Ce que l’on note dans cette consécration, ce n’est pas tant que ce soit une femme (même si c’est la première à être primée), c’est surtout que cette jeune femme travaille dans des laboratoires américains, mais est originaire… de Téhéran !

Cette Lauréat nous montre combien l’Iran souffre d’une fuite de ses cerveaux…

Les iraniens sont nombreux à quitter leur pays…

En Iran, plus de 30% de la population a moins de 30 ans… et cette jeunesse instruite, et éprise de liberté n’hésite pas à s’exiler… nous en parlerons avec Marie Ladier-Fouladi.

Nous nous intéresserons aux migrations intra-européennes… mais nous regarderons également ces flux d’un point de vue global, mondial… car, dans ce type de problématique, il faut regarder les choses dans leur ensemble… ce qui permet, parfois, d’observer des résultats totalement contre-intuitifs…

En effet, ce qu’on désigne souvent de façon péjorative comme « la fuite des cerveaux » peut avoir des effets positifs !. Y compris dans les pays en voie de développement.

Nous essaierons de percer ce mystère apparent en regardant comment s’articulent immigration et développement ...

Panneau pendant une manifestation étudiante, Madride, Octobre 2011
Panneau pendant une manifestation étudiante, Madride, Octobre 2011
- Carlos Delgado

*Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny & Clémence Allezard *

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Tiphaine de Rocquigny
Collaboration
Peire Legras
Réalisation
Clémence Allezard
Collaboration
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Production déléguée