Une femme prenant un selfie avec des statues représentant l'ancien président Mao Zedong et et l'ancien général Zhu De pendant la guerre contre le Japon.
Une femme prenant un selfie avec des statues représentant l'ancien président Mao Zedong et et l'ancien général Zhu De pendant la guerre contre le Japon.
Une femme prenant un selfie avec des statues représentant l'ancien président Mao Zedong et et l'ancien général Zhu De pendant la guerre contre le Japon. ©Reuters - Kim Kyuong Hoon
Une femme prenant un selfie avec des statues représentant l'ancien président Mao Zedong et et l'ancien général Zhu De pendant la guerre contre le Japon. ©Reuters - Kim Kyuong Hoon
Une femme prenant un selfie avec des statues représentant l'ancien président Mao Zedong et et l'ancien général Zhu De pendant la guerre contre le Japon. ©Reuters - Kim Kyuong Hoon
Publicité
Résumé

Pour clore notre série sur les musées, ce matin direction la Chine où d'importantes politiques muséales sont mises en place et s'inscrivent dans une longue tradition chinoise d'intervention étatique dans le domaine culturel.

avec :

Françoise Lauwaert (sinologue, professeure au Laboratoire d’anthropologie des Mondes Contemporains à l’université libre de Bruxelles.), Katiana Le Mentec (ethnologue, chercheuse au CNRS, Centre d'Etudes sur la Chine Moderne et Contemporaine (Paris).), Stéphane Corcuff (spécialiste du monde chinois, maître de conférences à Sciences-Po Lyon.).

En savoir plus

Il y a quelques jours, la ville chinoise Shenzen accueillait l’UNESCO pour un forum sur les musées. Le Président de la République populaire de Chine, Xi Jinping, y soulignait le rôle décisif des institutions muséales : « les musées sont des ponts qui relient notre passé au présent et à l'avenir. »

La directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, elle, a salué le développement des musées en Chine, se disant très impressionnée par les établissements et la culture chinoise en général: "Je pense que c'est très emblématique que cette conférence se déroule à Shenzhen, car en Chine, il y a plus de 4.000 musées, et c'est quelque chose qui se développe encore" a-t-elle fait remarquer.

Publicité

C’est donc une véritable fièvre muséale qu’a connu le pays, et ce même avant l’accession au pouvoir en mars 2013 de «l’oncle Xi » comme on l’appelle parfois au pays.

Alors comment comprendre cette frénésie largement impulsée par l’état ? S’agit-il uniquement d’un remaniement du passé et de la mémoire à des fins économiques ou faut-il y déceler également des visées politiques, idéologiques ?

S’agit-il de renouer avec le passé impérial dont la révolution culturelle maoïste avait voulu faire table rase ?Quel passé, quelle mémoire, et quels usages des musées pour forger, repenser, les identités locales et nationales ? Comment l’histoire est-elle revisitée dans l’espace muséale ?

Une émission préparée par Clémence Allezard.

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Charlotte Roux
Réalisation
Tiphaine de Rocquigny
Production déléguée
Samuel Bernard
Collaboration
Clémence Allezard
Collaboration