Des cavaliers nomades jouant dans une prairie au Kirghizistan. ©AFP - Pierre-Armand Dussex
Des cavaliers nomades jouant dans une prairie au Kirghizistan. ©AFP - Pierre-Armand Dussex
Des cavaliers nomades jouant dans une prairie au Kirghizistan. ©AFP - Pierre-Armand Dussex
Publicité
Résumé

Que restent-ils des modes de vie et des cultures nomades en Asie Centrale? Les nomades sont-ils condamnés à n’être que dans la vitrine d’un musée ou à être folklorisés à des fins touristiques ou politiques ? Dans quelle mesure revendiquent t-ils leur identité ethnique?

avec :

François-Robert Zacot (sociologue et ethnologue, spécialiste de l’Asie du sud-est et plus particulièrement des peuples Badjos, nomades marins.), Alfred de Montesquiou (Réalisateur de documentaires), Carole Ferret (anthropologue, chargée de recherches au CNRS et directrice adjointe du Laboratoire d'anthropologie sociale.).

En savoir plus

Ce matin, nous terminons sur ces femmes et ces hommes qui ont fait de la marche un principe de vie: les nomades. Les peuples nomades sont-ils sur le point de disparaître ? Que reste-il des modes de vie et les cultures nomades ?

29 min

Dans les steppes Kazakhs, on trouve des pasteurs qui gardent des chameaux. Le système pastoral est bien plus complexe qu’on ne le pense parfois: ovins, caprins, porcs, rennes et bien sûr des chevaux; les animaux sont au cœur des logiques de déplacements de ces nomades.

Publicité

La figure du nomade fait l'objet d'une vision souvent romancée et idéalisée: libre, vivant au gré des saisons, en harmonie avec la Nature, transhumant à travers les steppes, traversant - au galop - des paysages immaculés. Ses haltes sont des moments de pâturage pour les bêtes. Il s'agit alors de bâtir la fameuse yourte, un habitat devenu l'emblème des cultures nomades de ces régions.

Mais que restent-ils de l’identité et de la culture nomades outre ces images d’Epinal ? Comment les peuples nomades eux-mêmes revendiquent – ou non – leur identité de nomade ? Et voit-on poindre, pour la protéger, des formes de militantismes ethniques ? Comment sont-ils appréhendés également par les pouvoirs en place au Kazakhstan et au Kirghizstan notamment ?

Nous partirons au Kirghizstan, où se tiennent depuis 2014 les « jeux mondiaux nomades » en septembre et où l'on joue au fameux « bouzkachi » révélé par les épiques Cavaliers de Joseph Kessel.

Quel rapport entre ces jeux et les peuples nomades bergers ? S’agit-il d’un pur opportunisme politique, une vitrine pour le pouvoir kirghize ? Les nomades sont-ils condamnés à être folklorisés à des fins touristiques ou politiques ?

Une émission préparée par Clémence Allezard.

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Charlotte Roux
Réalisation
Tiphaine de Rocquigny
Production déléguée
Samuel Bernard
Collaboration
Clémence Allezard
Collaboration