France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus
Luc Gwiazdzinski
Luc Gwiazdzinski
© Radio France

Si la nuit est, pour beaucoup, le temps du repos, celui du sommeil elle n’est pas que ça! Et, de plus en plus, le jour s’invite dans la nuit!* Nuits blanches* (à Paris, Bruxelles, Montréal, Rome), Nuits européennes des musées, Nuits électroniques. O n ne compte plus les événements culturels qui se déroulent une fois le soleil couché. Le travail de nuit, lui aussi, dans notre économie mondialisée, s’est considérablement accru. Les places financières se relaient d’un bout à l’autre de la planète rendant incessant les flux monétaires. Les NTIC ont, elles aussi, à leur manière encore repoussée les frontières de la nuit nous permettant d’échanger de manière quasi instantanée avec l’autre bout du monde à tout instant. Bref, de plus en plus, nos sociétés s’affranchissent des rythmes de la nature et nous vivons dans une sorte de temps continu où les biens, les services, les personnes, l’information sont en perpétuelle ébullition.

Comment nos territoires s’adaptent-ils à ces évolutions? Comment les pouvoirs publics agissent-ils pour répondre au défi nocturne? Comment imagine-t-on des villes en continu? Comment la géographie se recompose-t-elle dans l’espace-temps de la nuit?

Publicité

Nous irons du côté de Djakarta où, la nuit, la ville est particulièrement sujette à une criminalité qu’on tente d’endiguer en mettant au point des systèmes de contrôles de l’espace. Nous irons également du côté de Milan où, nous essaierons de comprendre comment on essaye de repenser la temporalité urbaine dans les villes italiennes.

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Doria Zénine
Réalisation
Antoine Dhulster
Collaboration
Lucile Commeaux
Production déléguée
Pauline Blistène
Collaboration