Publicité
En savoir plus

Cette semaine dans Culturesmonde, nous nous intéressons à l'art du mensonge : du mensonge industriel aux faux profils sur internet en passant par les mensonges d'Etat et les théories du complot. Après le scandale Volkswagen, Sanlu en Chine ou encore Tepco au Japon, pourquoi cette pratique généralisée du mensonge malgré le risque de décrédibilisation qu'il comporte ? Dans quelle mesure est-il parfois nécessaire de "tordre la vérité" ?

Logo Volkswagen à l'usine de Wolfsburg
Logo Volkswagen à l'usine de Wolfsburg
© Reuters

11 millions de véhicules trafiqués pour pouvoir mentir lors des tests antipollution : le scandale est énorme. L'entreprise allemande vertueuse par excellence a trompé tout le monde et manifestement cela se savait en haut lieu. Mais que reproche-t-on à Volkswagen : l'impact sanitaire ou le mensonge en tant que tel ?

Publicité

Autre entreprise, et cette fois, une habituée des scandales : Monsanto. La toxicité du Roundup a maintes fois fait les gros titres de journaux de par le monde depuis une dizaine d'années, mais cet herbicide "phare" de la firme américaine est encore largement épandu. Comment les industriels camouflent des preuves scientifiques de la nocivité de certains de leurs produits ?

Dans quelle mesure ces deux affaires révèlent une science asservie, pervertie par certains industriels ? Est-ce qu'il y a volonté délibérée de falsifier la réalité ? Comment comprendre ce risque que des entreprises sont prêtes à prendre alors même que l'on parle de "responsabilité sociale" des entreprises, d'entreprise "vertueuse" et que se multiplient normes et certifications "éthiques" ?

Une émission préparée par Clémence Allezard et Audrey Rameau.

lundi : De Volkswagen à Sanlu : Des firmes de petite vertu.

mardi : Faux profils & faux likes : derrière les paravents numériques.

mercredi: De l’Irak à la Crimée: truquer le jeu diplomatique .

jeudi: Théories du complot : la fabrique de la méfiance.

Références

L'équipe

Florian Delorme
Florian Delorme
Florian Delorme
Production
Tiphaine de Rocquigny
Tiphaine de Rocquigny
Tiphaine de Rocquigny
Collaboration
Peire Legras
Réalisation
Clémence Allezard
Collaboration
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Production déléguée