France Culture
France Culture
Publicité

Depuis des siècles, les rituels magiques entretiennent des rapports étroits avec les grandes religions monothéistes. Magie et religion sont parfois concurrentes, parfois aussi des correspondances se créent. Ce syncrétisme magico-religieux est très différent selon les religions, les régions et les cultures du monde.

Globalement, la religion musulmane s’accommode plutôt bien de la pratique de la magie. Dans les pays d’Afrique noire, par exemple, les marabouts jouissent d’un prestige très importants. Du reste, leur magie fonctionne sur la base d’éléments essentiellement islamiques, interprétés et mis en œuvre en même temps que des vieilles pratiques maraboutiques noires-africaines.

Publicité

Le pentecôtisme, très dynamique en Amérique latine et particulièrement au Brésil – plus de 20% de la population serait désormais pentecôtiste – est lui aussi un cas qui mérite examen : cette version très charismatique du protestantisme utilise des pratiques qui s’apparentent à la magie et notamment aux rites d’exorcisme et de possession.

Enfin, on note aussi un métissage entre pratiques vaudous et religion catholique en Haïti: un modèle de mélange, entre des pratiques magiques venues d’Afrique et certains aspects du christianisme, le culte des saints.