Le Ministre grec des finances, Euclid Tsakalotos, et Pierre Moscovici,  commissaire européen aux affaires économiques et financières, février 2017 ©Reuters - François Lenoir
Le Ministre grec des finances, Euclid Tsakalotos, et Pierre Moscovici, commissaire européen aux affaires économiques et financières, février 2017 ©Reuters - François Lenoir
Le Ministre grec des finances, Euclid Tsakalotos, et Pierre Moscovici, commissaire européen aux affaires économiques et financières, février 2017 ©Reuters - François Lenoir
Publicité
Résumé

Ce matin, nous recevrons Adrien Jaulmes, grand reporter pour Le Figaro, de retour du Donbass. Puis, notre table ronde se penchera sur la question de la crise grecque, au moment même où les ministres des finances étaient réunis à Bruxelles lundi pour s’accorder sur les prochaines réformes du pays.

avec :

Alain Salles, Stathis Kouvélakis (enseignant en philosophie au King’s College de Londres), Yves Bertoncini (président du Mouvement Européen – France.), Adrien Jaulmes (grand reporter au Figaro).

En savoir plus

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Lundi dernier, les ministres des finances se sont réunis à Bruxelles pour essayer de trouver une issue aux nouvelles réformes à engager afin d’obtenir un nouveau plan d’aide à Athènes. Pendant ce temps, la crise sociale, elle, se poursuit en Grèce.

A Athènes, les rassemblements se sont multipliés pour dénoncer la réforme des retraites et pour s’élever plus généralement contre les nouveaux efforts demandés aux grecs, jugés insupportables pour certains, et indispensables pour d’autres.

Publicité

Sans accord avec ses créanciers, Athènes pourrait à nouveau se retrouver en défaut de paiement. Officiellement obligée de rembourser 7 milliards d’euros d’ici juillet, la Grèce pourrait ne pas pouvoir honorer sa dette. Ceci, sans même toucher préalablement la dernière tranche d’aide promise en juillet 2015.

Si un accord semble avoir été trouvé, reste à voir s’il sera suffisant, et si les grecs seront disposés à concéder à de nouveaux efforts.

La crise grecque finira-t-elle alors un jour ? Comment et à quel prix, pour le peuple grec et l’ensemble de l’Union Européenne ?

Une émission préparée par Clémence Allezard et Sarah Gyé-Jacquot.

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Charlotte Roux
Réalisation
Tiphaine de Rocquigny
Production déléguée
Samuel Bernard
Collaboration
Clémence Allezard
Collaboration