En Chine, une manifestation appelant au boycott des produits sud-coréens.
En Chine, une manifestation appelant au boycott des produits sud-coréens.
En Chine, une manifestation appelant au boycott des produits sud-coréens. ©AFP
En Chine, une manifestation appelant au boycott des produits sud-coréens. ©AFP
En Chine, une manifestation appelant au boycott des produits sud-coréens. ©AFP
Publicité
Résumé

Ce matin, nous parlerons du Festival de géopolitique de Grenoble avec son co-fondateur, Jean-Marc Huissoud. Puis notre Table ronde partira du côté de la péninsule coréenne, où le déploiement du bouclier anti-missile américain Thaad en Corée du Sud perturbe l'équilibre de la région.

avec :

Dorian Malovic (Chef du service « Asie » au quotidien La Croix, auteur de "Le Monde selon Kim Jong-un"), Jean-Marc Huissoud (Co-fondateur du Festival de géopolitique de Grenoble, politiste et historien professeur de géopolitique à l’ESC Grenoble), Laurence Nardon (Responsable du programme Amérique du Nord de l’Ifri, productrice du podcast hebdomadaire "New Deal" sur Slate), Marc Semo (correspondant diplomatique du Monde).

En savoir plus

Alors que la Corée du Nord s’était rappelée récemment au monde en procédant à un tir de missile en direction de la mer du Japon et en procédant à ce qui ressemble à une élimination du demi-frère du dirigeant nord-coréen en plein aéroport de Kuala Lumpur, Pyongyang n’en a pas fini avec ses provocations. En effet, quatre nouveaux missiles ont été tirés vers les eaux japonaises. « Les tirs répétés de la Corée du Nord sont un acte de provocation pour notre sécurité » a déclaré le premier ministre nippon Shinzo Abe, parlant d’un « nouveau degré de menace ».

Séoul, également, est préoccupé par son voisin du Nord. Le président par intérim (qui remplace la présidente Park Geun-Hye dont la destitution vient d’être entérinée par la Cour Constitutionnelle) a déclaré que la Corée du Nord représentait « une menace immédiate et réelle », appelant au « déploiement rapide » du bouclier anti-missile américain THAAD. Or, Washington n’a pas beaucoup tardé pour réagir, procédant à la mise en place des premiers éléments de son système de défense et provoquant l’ire de Pékin. Jusqu’où ces tensions pourraient-elles conduire ? Comment l’arrivée de Donald Trump transforme les équilibres régionaux ? La péninsule coréenne pourrait-elle être le théâtre d’un nouveau conflit ouvert ? Quels sont les risques d’un embrasement général de la région ?

Publicité

Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny et Sarah Gyé-Jacquot

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Charlotte Roux
Réalisation
Tiphaine de Rocquigny
Production déléguée
Samuel Bernard
Collaboration
Clémence Allezard
Collaboration