Publicité
En savoir plus

Troisième étape de notre série d'émissions consacrée à la Chine, ce matin: Après Tianjin, Pékin a-t-il enfin pris conscience de la crise écologique à venir ?

Statue de Mao Zedong à Shenyang, province du Liaoning, Chine.
Statue de Mao Zedong à Shenyang, province du Liaoning, Chine.
- Sheng Li

*Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny *

Publicité

Quatrième et dernière émission de notre série chinoise... Série à risque cette semaine : après celui de la réforme économique, de la crispation politique, de l'expansion territoriale, c'est de la pollution dont nous parlerons aujourd'hui...

A côté de la crise boursière, la fin de l’été reste marquée par les suites de l’explosion de Tianjin : pollution de l’air, pollution de l’eau, et cette image de centaines de poisson morts empoisonnés, flottant dans une rivière à 6 km du site…

Tianjin constituera peut-être un cas d'école des limites internes du modèle chinois : on découvre comme à travers des poupées russes ou des paravents, la possibilité d'une explosion gigantesque en zone habitée, derrière elle, un risque de pollution majeur, derrière lui une affaire de corruption locale pour stocker des produits chimiques, elle-même liée au destin de la ville comme un des principaux ports chinois...

Alors souvenez-vous, c’était il y a presque un mois, le 12 août dernier…

« C’est pas grave »… 159 morts, près de 800 blessés… Parmi les produits toxiques, notamment 700 tonnes de cyanure de sodium, qui se transforme au contact de l’eau en cyanure d’hydrogène mortel quand on le respire… Reste cette image aussi : celle de dizaines de containers Maersk calcinés, comme des baleines échouées, sur les rives du rêve chinois, un rêve de développement économique inachevé, ou coûteux :

Récemment un rapport de Berkeley indiquait qu’un décès en Chine sur 5 était du à la pollution de l’air… Et selon le FMI, elle coûterait 3 à 6 points de PIB par an à la Chine…

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Tiphaine de Rocquigny
Collaboration
Peire Legras
Réalisation
Clémence Allezard
Collaboration
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Production déléguée