Un manifestant face à la police lors des manifestations d'opposition au pouvoir de Nicolas Maduro, Caracas, Venezuela, 20 avril 2017
Un manifestant face à la police lors des manifestations d'opposition au pouvoir de Nicolas Maduro, Caracas, Venezuela, 20 avril 2017
Un manifestant face à la police lors des manifestations d'opposition au pouvoir de Nicolas Maduro, Caracas, Venezuela, 20 avril 2017 ©Reuters - Carlos Garcia Rawlins
Un manifestant face à la police lors des manifestations d'opposition au pouvoir de Nicolas Maduro, Caracas, Venezuela, 20 avril 2017 ©Reuters - Carlos Garcia Rawlins
Un manifestant face à la police lors des manifestations d'opposition au pouvoir de Nicolas Maduro, Caracas, Venezuela, 20 avril 2017 ©Reuters - Carlos Garcia Rawlins
Publicité
Résumé

Nous partons ce matin en Colombie, d'où revient le journaliste indépendant Ibar Aïbar, avant de nous intéresser à la situation extrêmement tendue chez son voisin, au Venezuela, où des manifestations rassemblant des centaines de milliers d'opposants au pouvoir secouent actuellement le pays.

avec :

Ibar Aïbar (grand reporter pour l’agence CAPA, ancien correspondant à Bogota.), Paula Vásquez Lezama (Sociologue et anthropologue, chercheuse au CNRS, spécialiste du Venezuela), Renée Fregosi (philosophe et directrice de recherche en science politique à l'Institut des hautes études d’Amérique Latine.).

En savoir plus

Cette semaine, de nouvelles manifestations ont eu lieu au Venezuela, une vaste mobilisation qui a provoqué, mercredi, la mort de 3 personnes, un militaire et deux civils. L’un d'entre eux était âgé de 19 ans : Carlos José Moreno, tué d’une balle en pleine tête dans le centre de Caracas.

Hier, les vidéos relayées sur les réseaux sociaux faisaient état de violences toujours extrêmement vives, et les images de cette nuit laissent craindre le pire.

Publicité

Il apparait que la tension soit encore montée d’un cran entre les opposants et le régime avec un président, Nicolas Maduro, qui semble vouloir s’accrocher au pouvoir à tout prix.

De son côté, l’opposition est déterminée à poursuivre la mobilisation, persuadée que le régime finira par rompre comme le pense Enrique Capriles, l’un des leaders de l’opposition, pour qui le gouvernement Maduro est « en phase terminale ».

Le régime pourrait-il tomber ? Faut-il s’attendre à ce que les graves violences se poursuivent ? Le front chaviste est-il encore suffisamment uni pour se maintenir ? Et le pays peut-il se sortir d’une crise politique, institutionnelle, mais aussi économique et sociale dans laquelle il est plongé depuis de longs mois ?

Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny et Samuel Bernard.

A LIRE Comprendre la crise au Venezuela en dix dates

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Charlotte Roux
Réalisation
Tiphaine de Rocquigny
Production déléguée
Samuel Bernard
Collaboration
Clémence Allezard
Collaboration