Publicité
En savoir plus
Yves Le Fur
Yves Le Fur
© Radio France

« Teintés, frisés, lissés, peignés, tressés ou encore détachés, il existe mille et une façons d’arranger les cheveux, d’aménager sa coiffure, de métamorphoser l’architecture d’un crâne. Objet d’attention millénaire, la mise en scène des cheveux est le reflet d’une époque, d’une culture ou d’un statut. Les cheveux et leurs ornements sont un des marqueurs extérieurs de la personnalité et constituent une forme de coquetterie commune à de nombreux peuples ».

C’est sur ces mots que s’ouvre le catalogue de l’exposition « *Cheveux chéris. Frivolités et trophées * » présentée au musée du Quai Branly à Paris. Son commissaire – Yves le Fur – viendra nous en parler aujourd’hui. Puis nous recevrons également Alain Bergala, commissaire d’une autre exposition sur la chevelure féminine dans le cinéma l’année dernière à la cinémathèque. Et enfin nous irons du côté de la Jamaïque où nous verrons le pouvoir que les rastas accordent, aujourd’hui encore, à leur dreadlocks.

Publicité
Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Doria Zénine
Réalisation
Antoine Dhulster
Collaboration
Lucile Commeaux
Production déléguée
Pauline Blistène
Collaboration