A Hindu monk shows his almost eight feet long hair to the devotees in Calcutta  ©AFP - DESHAKALYAN CHOWDHURY
A Hindu monk shows his almost eight feet long hair to the devotees in Calcutta ©AFP - DESHAKALYAN CHOWDHURY
A Hindu monk shows his almost eight feet long hair to the devotees in Calcutta ©AFP - DESHAKALYAN CHOWDHURY
Publicité
Résumé

Le cheveu nous renseigne-t-il sur le rapport de l’homme au sacré ? A en croire les listes interminables de prescriptions et d’interdits religieux concernant la pilosité… oui !

avec :

Dramvir Singh (vice président de l'association United Sikhs France.), Christian Bromberger (Professeur d'ethnologie à l'université de Provence, membre senior de l'Institut universitaire de France (chaire d'ethnologie générale)), Yeshaya Dalsace (rabbin, ancien professeur à l'université hébraïque de Jérusalem.).

En savoir plus

Qu’il faille tondre le cheveu (dans le cas des moines) ou le cacher (pour les femmes dans les religions du Livre), l’entretien, le taillage ou l’arrangement du cheveu et des poils en général n’est jamais neutre.

6 min

Les religions, et en particulier les grandes religions monothéistes, ont eu singulièrement tendance, au cours de leur histoire, à encourager ou condamner des pratiques capillaires, en opposition avec les religions préexistantes. Alors qu'on se couvre les cheveux pour prier dans le judaïsme, on se les découvre dans le christianisme.

Publicité

Quant aux femmes, elles doivent bien souvent, nous disent les textes sacrés, se cacher les cheveux pour ne pas apparaître séduisante. Du voile prôné par Saint Paul pour les chrétiennes, aux voiles musulmans, en passant par l’habitude des femmes juives orthodoxes de se raser la tête pour y mettre une perruque: ces réalités rendent compte d'autant de rapports différents au sacré, à l’absolu, aux commandements divins.

Comment comprendre ce qui se joue dans le rapport entre cheveux et religions dans le monde ?

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Doria Zénine
Réalisation
Antoine Dhulster
Collaboration
Lucile Commeaux
Production déléguée
Pauline Blistène
Collaboration