Publicité
En savoir plus

La France n'extradera pas les pilotes d’Air Cocaïne et cela malgré un accord d'extradition signé en 2000 avec la République dominicaine. En effet, la France fait partie de ces pays qui n’extradent pas ses propres ressortissants , comme l’Allemagne ou encore l’Italie. En revanche, la France peut envisager d’extrader des étrangers : c’est le cas de cet ancien oligarque kazakh, Moukhtar Abliazov, incarcéré en France depuis 2013 et dont Manuel Valls a signé le décret d’extradition – vers Moscou - récemment. Les affaires ne manquent pas et chaque décision d’extradition, au-delà de l’accord conclu entre tel ou tel pays, semble soumise à une série de contingences tant politiques que juridiques, et elles posent plus largement la question de la souveraineté juridique des états. ** Pourquoi la France, contrairement aux pays anglo-saxons refuse-t-elle d’extrader ses ressortissants ? Polanski, Snowden, Battisti : quelles sont les conséquences de ces différentes affaires sur les relations diplomatiques ? Dans quelle mesure ces accords d’extradition vont-ils dans le sens d’une harmonisation du droit sur le plan international ? Et finalement : est-il vraiment question de justice ou de politique ?**

Joaquin Guzman, surnommé "El Chapo", baron de la drogue, lors de son arrestation à Mexico le 22 février 2014.
Joaquin Guzman, surnommé "El Chapo", baron de la drogue, lors de son arrestation à Mexico le 22 février 2014.
© Reuters - Edgard Garrido

Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny et Audrey Rameau.

Publicité

**PRISONS: QUAND LES MURS TREMBLENT **
lundi: Enfermement de masse: la faillite d'un système

mardi: Prisons ouvertes: la voie de la réinsertion

mercredi: "Vers un complexe carcéro-industriel"

jeudi: D'une prison à l'autre: la diplomatie des extraditions