Pont du roi Fahd reliant l'Arabie Saoudite à Bahreïn
 Pont du roi Fahd reliant l'Arabie Saoudite à Bahreïn - Wikipédia
Pont du roi Fahd reliant l'Arabie Saoudite à Bahreïn - Wikipédia
Pont du roi Fahd reliant l'Arabie Saoudite à Bahreïn - Wikipédia
Publicité

Aujourd'hui, nous irons du côté de l'Arabie Saoudite, de la Cisjordanie et de l'Estonie, afin de nous interroger sur l'importance que revêt, au niveau diplomatique et géopolitique, un pont à la frontière de deux nations: lien de dépendance, symbole d'oppression ou menace d'invasion.

Avec
  • Claire Beaugrand Chercheuse CNRS à l'IRISSO Paris-Dauphine
  • Véronique Bontemps Docteure en anthropologie, chargée de recherche au CNRS et chercheuse associée à l'Institut français du Proche-Orient (Ifop) d'Amman en Jordanie.
  • Vincent Dautancourt Docteur en géopolitique de l'Université Paris 8, chercheur spécialiste de l'Estonie
  • David Rigoulet-Roze Chercheur à l'Institut Français d'Analyse Stratégique (IFAS) et chercheur associé à l'IRIS. Rédacteur en chef de la revue Orients Stratégiques.

Il y a tout juste 30 ans, le royaume du Barhein se retrouvait arrimé à l’Arabie saoudite par un ensemble de ponts et de digues : la chaussée du roi Fahd. La portion de 12 430 mètres de ponts, achevée le 26 septembre 1986, permit alors de relier la ville de Dhahran, au nord de Khobar, à Manama la capitale du Bahreïn en moins d’une heure.

Du nom de l’ancien monarque saoudien : Fahd ben Abdelaziz Al Saoud, chef de la maison Saoud de 1982 à 2005. Ce pont incarne la domination de Riyad sur le royaume voisin. C’est d’ailleurs par-là que passèrent les forces de sécurité émiraties et saoudiennes lorsque, en mars 2011, dans la vague des « printemps arabes », elles vinrent soutenir le régime – sunnite - bahreïni, ébranlé par une opposition chiite oppressée.

Publicité

Mais nous irons également entre la Cisjordanie et la Jordanie, véritable goulot d’étranglement pour les palestiniens dont il constitue l’unique porte de sortie. Puis nous nous rendrons sur le pont situé à la frontière entre la Russie et l’Estonie qui cristallise la peur de l’envahisseur, dans ce village estonien, Narva, composé à 95% de Russophones, plane la menace de l’annexion pure et simple par le géant russe.

Plus qu’un simple lien entre deux rives, les ponts sont porteurs d’enjeux géostratégiques déterminants que nous allons tenter de décrypter ce matin…

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Une émission préparée par Tiphaine de Rocquigny.