France Culture
France Culture
Publicité
Clément Therme
Clément Therme
© Radio France

Depuis la révolution iranienne et l’avènement de la république islamique d’Iran, Téhéran a conduit une politique régionale qui a évolué dans le temps et qui s’est adaptée en fonction des pays visés. Dans les premiers temps, durant la période Khomeyni (1979-1989), Téhéran a d’abord mis l’accent sur les liens avec ses voisins musulmans du Moyen-Orient, projetant à l’extérieur son activisme révolutionnaire, ce qui eut pour conséquence de l’isoler sur la scène internationale.

Puis, la politique régionale de l’Iran a pris une dimension nouvelle: la chute de l’URSS, les attentats du 11 septembre, les Printemps Arabes, le conflit syrien, constituant autant d’éléments qui ont poussé la République Islamique à réajuster sa politique. Entre pragmatisme, idéologie religieuse et politique comment l’Iran conduit-elle sa politique régionale? Répond-elle aux même logiques selon les pays et les régions? Quelles différence entre: la zone Persique au Sud (Arabie Saoudite, Oman, Qatar, Bahreïn), le Nord-ouest (la Turquie et le Caucase (Arménie, Azerbaïdjan), le voisin irakien, les républiques d’Asie centrale au Nord-Est (Turkménistan), ou encore le front Est vers l’Afghanistan et le Pakistan. Comment comprendre la politique régionale de l’Iran? Comment a-t-elle évolué ces dernières années? Comment les échanges commerciaux influent-ils? Quels sont ses rapports avec ses proches voisins (Afghanistan, Pakistan, Irak, Turquie) mais aussi avec des voisins plus proches comme l’Inde?

Publicité

L'équipe

Florian Delorme
Florian Delorme
Florian Delorme
Production
Doria Zénine
Réalisation
Antoine Dhulster
Collaboration
Lucile Commeaux
Lucile Commeaux
Lucile Commeaux
Production déléguée
Pauline Blistène
Collaboration