Publicité
En savoir plus
De gauche à droite: Marc Semo, Christine Cadot et Jacqueline Hénard
De gauche à droite: Marc Semo, Christine Cadot et Jacqueline Hénard
© Radio France

En septembre dernier, le Président de la Commission José Manuel Barroso se prononçait en faveur d’une « fédération d’Etats Nations », relançant ainsi le débat sur le fédéralisme à l’européenne.

Plusieurs responsables politiques emboitaient le pas à Barroso, mais surtout la chancelière allemande qui semble prête à assumer le rôle de leader dans la conduite des évolutions politiques à venir : « Je suis sûre que la Commission européenne deviendra un gouvernement européen, je suis sûre que le Conseil deviendra un jour une deuxième chambre, et je suis sûre que le Parlement européen prendra des responsabilités européennes, autrement ça ne marchera pas sur le long terme. », lançait Angela Merkel à l’adresse des libéraux et démocrates du Parlement européen.

Publicité

L’Allemagne serait-elle prête à faire le grand saut vers le fédéralisme européen ? Une idée qui continue d’effrayer nombre de pays membres, au premier rang desquels la France pour qui le terme même de *fédéralisme * est toujours aussi tabou. Quel serait ce fédéralisme européen? Le modèle américain pourrait-il – devrait-il – l'inspirer? Des questions qui ne manqueront pas de planer sur le Conseil Européen qui se réunira le 13 décembre prochain, et où, il est vrai, il faudra aussi trancher sur la question de la supervision intégrée des banques européennes de la zone euro sous l’égide de la BCE.

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Doria Zénine
Réalisation
Antoine Dhulster
Collaboration
Lucile Commeaux
Production déléguée
Pauline Blistène
Collaboration