Publicité
En savoir plus

Depuis la fin des années 1990, Boeing et Airbus s'affrontent dans le secteur aérien…

Après avoir commencé timidement dans les années 1970 l'opposition entre les deux avionneurs Airbus et Boeing n’a cessé de s’accentuer…

Publicité

En effet, après avoir fait la course en tête durant deux décennies, l’avionneur américain s’est fait doucement rattraper par le groupe européen… et désormais, chaque année une compétition âpre se joue entre les deux géants pour savoir qui remportera le match des commandes…

Modèle contre modèle, innovation contre rajeunissement, parfois aussi avocats contre avocats... Symbole de cette lutte : la course à la taille, les « très gros porteur »...

Le Boeing 747 est longtemps resté sans équivalent… Depuis 2007, l'A380 est venu combler ce vide…

Les gros-porteurs quadrimoteurs ne sont pas le seul enjeu de la bataille… les appareils de petites tailles sont également essentiel… ils permettent d’ailleurs d’assurer le gros des commandes et de garantir des emplois dans le secteur pour de longues années…

Où en est-on du match des commandes !?... les stratégies des deux constructeurs sont-elles différentes !?...

Est-ce que d’autres constructeurs pourraient venir jouer les perturbateurs dans ce duel industriel !?...

Malgré les chocs pétroliers, la crise industrielle et financière, Boeing et Airbus ont survécu et restent aujourd'hui seules à dominer le marché...

Seule ou presque : le brésilien Embraer s'est finalement taillé une place de choix en acceptant de rester bon 3ème... Et déjà du côté de l'Asie - et notamment de la Russie - l'industrie aéronautique civile se réveille : un certain frémissement se fait sentir, qui pourrait devenir dans les 20 prochaines années une réelle concurrence on en parlera avec Ilia Palamodov...

Pour d’autres comme le canadien Bombardier les choses sont plus compliquées… les plans sociaux se succèdent… signe de la mauvaise santé de l’entreprise qui avait pourtant prévu de sortir un nouveau modèle (la Série C)… devra-t-elle l’abandonner !?...

Pour en parler: Bruno Lancesseur, Ilia Palamodov, Philippe Cauchi

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Tiphaine de Rocquigny
Collaboration
Peire Legras
Réalisation
Clémence Allezard
Collaboration
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Xavier Martinet
Production déléguée