Billets de banque, dollars et yuan, 21 janvier 2016
Billets de banque, dollars et yuan, 21 janvier 2016
Billets de banque, dollars et yuan, 21 janvier 2016 ©Reuters - Jason Lee
Billets de banque, dollars et yuan, 21 janvier 2016 ©Reuters - Jason Lee
Billets de banque, dollars et yuan, 21 janvier 2016 ©Reuters - Jason Lee
Publicité
Résumé

Lors de sa campagne, Donald Trump avait désigné la Chine de "manipulateur de devises". S'il est revenu sur ses propos ces derniers jours, la politique monétaire américaine reste floue et renforce les incertitudes sur le marché. Peut-on envisager un retour de la guerre des monnaies ?

avec :

Ding Yifan (Professeur titulaire de la chaire « Yiyang » à l’université des langues étrangères à Pékin, professeur invité à l'institut des études internationales de l’Université de Pékin et chercheur à l’université de Tsinghua.), Dominique de Rambures (ancien banquier international, professeur à l’Université Paris I.), Agnès Bénassy-Quéré (Chef économiste de la direction générale du Trésor).

En savoir plus

Ces derniers mois, le président américain et son équipe ont tour à tour accusé la Chine et le Japon de manipuler leurs monnaies, dénoncé l’Allemagne qui profiterait d’un « euro sous-évalué » et regretté à plusieurs reprises que le dollar soit si fort, contrairement aux intérêts des exportateurs américains. Des déclarations bellicistes qui ont relancé le spectre de la guerre des monnaies, un vieux refrain qui resurgit à chaque période d’incertitude économique et politique.

Certes, Donald Trump est finalement revenu sur ses propos au sujet de la Chine. Dans une interview au Wall Street Journal en mi-avril, le président américain a reconnu que Pékin avait cessé de dévaluer délibérément sa monnaie. Mais alors que la Chine rêve de voir un jour sa devise supplanter le dollar dans les échanges internationaux, la confrontation avec Washington semble sinon imminente du moins inévitable.

Publicité

Un peu plus de 100 jours après son arrivée à la Maison Blanche, Donald Trump a-t-il intérêt à lancer une guerre des changes ? La place croissante du yuan dans les transactions internationales peut-elle vraiment menacer le billet vert américain ? Et quel rôle l’Europe peut-elle jouer ? Est-elle condamnée à être la victime collatérale du duel Pékin/Washington ?

Une émission préparée et présentée par Tiphaine de Rocquigny.

Références

L'équipe

Florian Delorme
Production
Charlotte Roux
Réalisation
Tiphaine de Rocquigny
Production déléguée
Samuel Bernard
Collaboration
Clémence Allezard
Collaboration