France Culture
France Culture
Publicité

Montage, Mixage : Claude Niort et Anne Secheret

Conseillère Littéraire : Caroline Ouazana

Publicité

Musique : Erik Satie

Réalisation : Blandine Masson

Cinna a passé un accord avec sa maîtresse Emilie : elle veut se venger de l'empereur Auguste qui a proscrit son père avant d'être au pouvoir, et lui demande donc de l'assassiner. Cinna, qui avait soutenu Auguste, se voit cependant attribuer une association à l'Empire en reconnaissance et se trouve placé devant un choix impossible.

Rome a connu l'horreur pendant les guerres civiles. Pour en devenir le maître absolu, Auguste dut exercer la plus impitoyable cruauté. Ainsi fit-il exécuter Toranius, son propre tuteur. Bien qu'adoptée par Auguste et comblée de ses bienfaits, la fille de Toranius prépare sa vengeance : elle demande à Cinna, son amant, de frapper le tyran. Mais celui-ci, contre toute attente, se déclare prêt à quitter le pouvoir...

Histoire de sang, histoire de vengeance, Cinna pose la question du pardon et constitue également une magnifique réflexion politique : peut-on, après une guerre, revenir en arrière ? Et comment faire reconnaître un nouveau pouvoir

Une tragédie jouée pour la première fois au théâtre du Marais en 1642.