Les tontons flingueurs
Les tontons flingueurs
Les tontons flingueurs
Les tontons flingueurs
Les tontons flingueurs
Publicité
Résumé

Entre la politesse qui adoucit et la politesse qui dissimule, le dilemme est-il vraiment indépassable?

En savoir plus

Dans son Encyclique, en 2015, le pape François disait de la famille, je cite, qu’elle « est le lieu de la formation intégrale », c’est dans la famille, je cite encore, qu’on « apprend à demander une permission avec respect, à dire merci comme expression d’une juste évaluation des choses qu’on reçoit, à dominer l’agressivité ou la voracité ». Autrement dit, c’est dans la famille que l’on apprend la politesse. A priori en tout cas. Car, parfois, les repas de famille ressemblent plus à un champ de bataille où l’on se laisse aller à être soi-même qu’à un dîner chez Nadine de Rothschild, ou à toute autre mondanité où les civilités nous contiennent.

Voilà donc l’enjeu de la politesse, que Frédéric Rouvillois restitue dans son Dictionnaire nostalgique de la politesse : soit nous lisser, nous polir, pour rendre nos rapports plus doux ; soit nous lisser et nous polir, mais avec le problème de nous rendre presque fades et nos rapports insipides. Ce sont d’ailleurs les reproches que l’on a fait à la politesse : à l’entrée « Convenable », on découvre ainsi que pour Stendhal, elle est ainsi le grand malheur du XIXème siècle, parce qu’elle supprime « la hardiesse nécessaire de n’être pas comme tout le monde » ; ou encore : à l’entrée « Fraternité », qu’elle est justement l’envers de cette fraternité fondée sur la franchise et opposée à l’hypocrisie hiérarchique de l’Ancien régime.

Publicité

Entre la politesse qui adoucit et la politesse qui dissimule, le dilemme semble indépassable, on peut ainsi être nostalgique de cette politesse perdue, mais croire aussi à son retour comme Frédéric Rouvillois… mais pourquoi pas aussi, à travers tous ces exemples, ne plus opposer politesse et vérité, politesse et naturel ? Et voir que le masque des conventions est parfois plus révélateur que la franchise d’une invective ou d’un gros mot ?

Références

L'équipe

Marianne Chassort
Collaboration