©AFP - Vera Kostamo / Sputnik
©AFP - Vera Kostamo / Sputnik
©AFP - Vera Kostamo / Sputnik
Publicité

Lors de sa grande conférence de presse annuelle, Vladimir Poutine a désigné l’Arctique comme l’espace prioritaire de sa politique de développement économique, au moment où les grandes puissances se livrent une concurrence féroce pour profiter des «opportunités» ouvertes par le changement climatique.

Avec
  • Véronique Antomarchi spécialiste du tourisme polaire, enseignante à l’INALCO en culture inuit, historienne et géographe enseignante à l’université Paris Descartes
  • André Gattolin Sénateur LREM des Hauts-de-Seine
  • Jean-Michel Valantin Docteur en études stratégiques, auteur de Géopolitique d'une planète déréglée. Le choc de l'Anthropocène (Seuil, 2017).

Le geste se voulait aussi fort que celui de Neil Armstrong lâchant l’échelle de son véhicule spatial et posant sa botte sur la Lune… version profondeurs marines. Le 2 août 2007, une équipe de scientifiques plantait un drapeau russe en titane, par 4 261 mètres de fond, à la verticale du Pôle Nord : manière de prouver à ceux qui en doutaient, l’appétit de Moscou pour cette région-là du monde. Ambition aussi inoxydable que la peinture choisie pour ce fanion blanc bleu rouge.

Vladimir Poutine l’a redit lors d’une conférence de quatre heures le 14 décembre dernier : « La richesse de la Russie va s’accroître en Arctique ». Trois siècles plus tôt, le scientifique russe Mikhail Lomonossov disait la même chose de la Sibérie. Mais il était loin de se douter combien la fonte des glaces allait contribuer à cette nouvelle donne. Nouvelles routes, nouvelles ressources, nouveaux enjeux révélés à mesure et au rythme que fond la banquise… Les changements climatiques donnent un nouveau statut tout à la fois économique, militaire et géopolitique à cette immensité qui englobe le Pôle Nord, l’océan glacial arctique et les territoires situés au nord du cercle polaire.

Publicité

Si la Russie revendique avec sept autres pays, la souveraineté sur les eaux arctiques pour mener ses projets industriels à bien, elle est de loin le plus grand, le plus décidé et le plus téméraire.

L'équipe