Manifestation du 31 mars 2016 contre la Loi travail à Marseille
Manifestation du 31 mars 2016 contre la Loi travail à Marseille ©Maxppp - Clément Mahoudeau
Manifestation du 31 mars 2016 contre la Loi travail à Marseille ©Maxppp - Clément Mahoudeau
Manifestation du 31 mars 2016 contre la Loi travail à Marseille ©Maxppp - Clément Mahoudeau
Publicité

Quelles politiques publiques pour la jeunesse ?

Avec
  • Hélène Xuan Economiste, déléguée générale de la Chaire Transitions démographiques/transitions économiques
  • Fabien Truong Professeur agrégé au département de sociologie de l’université Paris-8, ancien professeur de lycée en Seine-Saint-Denis
  • Antoine Dulin président de la commission Insertion et Jeunesse du Conseil économique, social et environnemental (Cese)

Alors que la loi Travail a mis une partie de la jeunesse dans la rue, le « ras-le-bol générationnel » semble s’intensifier.

"Priorité" du candidat Hollande avant son élection, les moins de 30 ans continuent à cumuler les difficultés : économiques (chômage, précarité…), d’accès au soin ou encore de logement.

Publicité

Pire ! Un rapport publié cette semaine par France Stratégie – think tank prospectif rattaché à Matignon - révèle que l’effort de la nation – c'est-à-dire la dépense publique – se concentre toujours plus sur les plus âgés au détriment des jeunes.

La jeunesse, oubliée ou mal pensée ? Des contrats aidés à la garantie jeunes, les dispositifs imaginés par la majorité actuelle méritent d’exister mais comme François Hollande lui-même l’a concédé : "ça ne suffit pas !". ça ne suffit pas à faire une grande politique, ni à combler l’écart qui se creuse entre les générations.

Alors quoi ? #Hollande et les jeunes, un rendez-vous manqué, et après ? Quelles politiques publiques pour la jeunesse ? S’il est urgent d’agir, quelles devraient être les priorités du gouvernement ?

Liens

L'équipe