François Fillon sur le plateau de l'Emission Politique sur France 2, le 23 mars 2O17
François Fillon sur le plateau de l'Emission Politique sur France 2, le 23 mars 2O17 ©AFP - Thomas Samson
François Fillon sur le plateau de l'Emission Politique sur France 2, le 23 mars 2O17 ©AFP - Thomas Samson
François Fillon sur le plateau de l'Emission Politique sur France 2, le 23 mars 2O17 ©AFP - Thomas Samson
Publicité

Quel sens donner aux accusations de François Fillon sur un "cabinet noir de l'Elysée" ? Dans l'histoire de la Cinquième république les réseaux liés aux services de renseignement ont-ils servi des intérêts politiques ?

Avec
  • Olivier Dard professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Paris-Sorbonne, spécialiste d’histoire politique du XXème siècle
  • Didier Hassoux journaliste au Canard enchaîné
  • Christophe Labbé journaliste d'investigation du magazine Le Point
  • Vincent Monadé Président du Centre National du Livre (CNL)

« On cherchait un cabinet noir, on l’a trouvé »… dans cette campagne qui mobilise toute la palette de ce que la politique fait de pire, François Fillon a sorti l’atout maitre.

Officine, cellule secrète, cabinet noirs… pas un président de la Vème République n’a échappé à cette accusation. Accusation qui, il faut bien le dire, s’est le plus souvent révélée fondée. Elle s’incarne dans des personnages ou des épisodes bien précis. Jacques Foccart pour De Gaulle et Pompidou, Yves Bertrand pour Chirac, écoutes de l’Elysée sous Mitterrand, Bernard Squarcini sous Sarkozy, et maintenant donc les « secrets inavouables du quinquennat Hollande » pour reprendre le sous-titre du livre par lequel le scandale est arrivé : Bienvenue Place Beauvau, publié chez Robert Laffont.

Publicité

Les auteurs sont trois journalistes, Olivia Recasens, Didier Hassoux et Christophe Labbé qui ont enquêté sur l’utilisation de la machine policière française par le pouvoir sortant. De là à parler de Cabinet Noir ? On va leur poser la question puisque deux des auteurs sont avec nous ici en direct du Salon Livre Paris.

Et pour éviter d’en rester à l’écume des choses et surtout pour ne pas verser dans le complotisme, cet avatar triomphant de l’ère de la post-vérité, nous allons remettre tout cela en perspective avec l’historien Olivier Dard, spécialiste de la Synarchie et bon connaisseur des œuvres de Jacques Foccart pour comprendre quelle est la portée réelle de ces pratiques et nous interroger sur la manière de les mettre au jour. « Lumière sur les cabinets noirs », c’est dans quelques instants jusqu’à 18h45.

Pour aller plus loin : le dossier de France Culture sur les "cabinets noirs" dans l'histoire politique française.

En fin d’émission, on va se pencher sur une étude publiée cette semaine par le Centre National du Livre sur les Français et la lecture. Une étude plutôt rassurante, on terminera donc sur une note positive, on en a bien besoin, avec le président du CNL Vincent Monadé.

Pour aller plus loin : Oui, les jeunes Français lisent encore !

L'équipe

Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Production
Antoine Dhulster
Collaboration
Philippe Baudouin
Réalisation
Lionel Quantin
Réalisation