Députés européens anti-TTIP le 7 juillet 2015 à Strasbourg
Députés européens anti-TTIP le 7 juillet 2015 à Strasbourg
Députés européens anti-TTIP le 7 juillet 2015 à Strasbourg ©Reuters - Vincent Kessler
Députés européens anti-TTIP le 7 juillet 2015 à Strasbourg ©Reuters - Vincent Kessler
Députés européens anti-TTIP le 7 juillet 2015 à Strasbourg ©Reuters - Vincent Kessler
Publicité
Résumé

Pourquoi ce Traité est-il devenu pour beaucoup «un très mauvais symbole» ? Opacité, déséquilibres entre les Etats, égoïsmes nationaux, le projet Tafta/TTIP est-il en train de s’auto-dissoudre ?

avec :

Elvire Fabry (Chercheuse en charge de la politique commerciale à l'institut Jacques Delors, spécialiste de l'action extérieure de l'UE et des négociations TTIP), Thomas Porcher (économiste, professeur à la Paris School of Business), Matthias Fekl (Ancien ministre de l'Intérieur).

En savoir plus

Deux acronymes pour un même projet : Tafta/TTIP. Stop ou encore ? Sur fond de contestation citoyenne, Barack Obama est arrivé à Hanovre pour en discuter avec sa fidèle alliée, la Chancelière Angela Merkel. Alors que s’ouvrira demain à New York un 13ème round de négociations en vue de l’obtention d’un accord de libre-échange entre les Etats-Unis et l’Union européenne, rappelons qu’avec ce Traité, on parle d’organiser la plus grande zone de libre-échange au monde. Mais, 7 ans après le vote du Parlement européen favorable à la construction d’un marché intégré, 3 ans après le début des discussions, craintes et réserves sont de plus en plus nombreuses et structurées, des deux côtés de l’Atlantique. A commencer par la France qui menace de brandir son veto si nos intérêts ne sont pas pris en compte.

Que veut-elle exactement ? Jusqu’où l’exécutif est-il prêt à aller pour être entendu ? Opportunité économique, synonyme d’échanges et d’ouverture à ses débuts … Pourquoi ce Traité est-il devenu pour beaucoup «un très mauvais symbole» ? Opacité, déséquilibres entre les Etats, égoïsmes nationaux, le projet Tafta/TTIP est-il en train de s’auto-dissoudre ?

Publicité
Thomas Porcher, Matthias Fekl, Elvire Fabry
Thomas Porcher, Matthias Fekl, Elvire Fabry
© Radio France - Mathias Mégy