Le voyage, synonyme d'évasion ?
Le voyage, synonyme d'évasion ?  ©AFP - Gent Shkullaku
Le voyage, synonyme d'évasion ? ©AFP - Gent Shkullaku
Le voyage, synonyme d'évasion ? ©AFP - Gent Shkullaku
Publicité

Le voyage, entre fuite ou reconstruction, permettrait –il de remettre les pendules à l’heure ? Serait-il la solution pour reprendre le contrôle de sa vie dans un quotidien effréné ?

Avec
  • Olivier Weber écrivain, grand reporter, auteur notamment de « Au royaume de la lumière », ed. Plon / collection Terre humaine, a écrit plusieurs romans et récits de voyage sur l’Afghanistan dont « La confession de Massoud », ed. Flammarion.
  • Sylvain Venayre Historien, Professeur d’histoire contemporaine à l’Université Grenoble-Alpes
  • Bernard ollivier Ecrivain, journaliste, fondateur association Seuil

Cela ne vous aura pas échappé : c’est la rentrée ! Déjà, pour certains, bientôt, pour d’autres. La rentrée après de beaux et bons voyages, proches ou lointains, peu importe : on attend souvent d’eux, entre autres, qu’ils remettent les choses en ordre, dans notre esprit, voire dans notre corps. 

C’est un objectif de plus en plus suivi. Un exemple : le nombre de randonneurs qui sont allés jusqu’à Compostelle : un peu plus de 300.000 l’an dernier. Une hausse de 8% par rapport à 2016. 

Publicité
28 min

Des randonneurs en hausse aussi en France – dans les Cévennes, sur les traces de Robert Louis Stevenson ou en Corse sur le GR 20. Des hommes et des femmes qui louent les vertus thérapeutiques du voyage. 

Vertus parfois contestées – car il y aussi une dimension de fuite dans le voyage, une dimension destructrice aussi. D’où cette question : le voyage est-il vraiment thérapeutique ?

L'équipe

Antoine Genton
Production
Imen Mellaz
Collaboration
Iseult Sicard
Collaboration
Laïla Saïdi
Production déléguée
Marine Lerouge
Collaboration
Copélia Mainardi
Collaboration
Alexandra Longuet
Réalisation