Publicité
En savoir plus

« Je pense que la FIFA a besoin d’un nouveau souffle », il l’avait déjà dit fin 2014, Michel Platini. C’est donc aujourd’hui la fin d’un vrai-faux suspense avec l’annonce de sa candidature à la tête de la Fédération internationale de football… - la FIFA.

Michel Platini et Sepp Blatter le 29 mai 2015
Michel Platini et Sepp Blatter le 29 mai 2015
© Maxppp
Philippe Piat et Nicolas Kriss Martov
Philippe Piat et Nicolas Kriss Martov
© Radio France

Michel Platini, triple ballon d’or, et actuel patron de l’Union européenne des associations de football (l’UEFA) l’a dit en milieu de journée : « il est des moments dans la vie où il faut forcer son destin, je suis à l’un de ces instants de ma vie »…

Publicité

Le moment est aussi particulier pour la FIFA, empêtrée dans des soupçons multiples de corruption dans les attributions récentes des Coupes du monde à l’Afrique du Sud, à la Russie et au Qatar… Et touchée fin mai par une enquête américaine qui a fait tomber 7 cadres de la FIFA et provoqué avec quelques jours de décalage la démission du patron redouté Sepp Blatter. Blatter, qui est seulement le 2e dirigeant de la FIFA en 40 ans.

La FIFA, association à but non lucratif basée à Zurich avec son milliard et demi d’euros de chiffres d’affaires par an, vit peut-être un tournant de son histoire.

Peut-on espérer un avenir propre pour la FIFA ?

FIFA : six candidats potentiels pour l'après Blatter
FIFA : six candidats potentiels pour l'après Blatter

Suivez-nous sur Twitter

[

twitter
twitter
© Radio France

](https://twitter.com/Grain_a_moudre?lang=fr)

Références

L'équipe

Emilie Chaudet
Emilie Chaudet
Emilie Chaudet
Production
Claire Mayot
Collaboration
Céline Leclère
Collaboration
Virginie Le Duault
Collaboration
Henri Le Blanc
Collaboration
Fanny Richez
Collaboration
Anne-Laure Chanel
Réalisation
Anne Perez
Réalisation